lienlien
› Musiques Riot Games



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Contribution ♦ PV Quinn & Valor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vel'Koz
› THE EYE OF THE VOID
› THE EYE OF THE VOID
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Féminin Age : 25
Messages : 24

Feuille de Jeu
Réputation ::

Sujets Roleplay ::

Grimoire ::

MessageSujet: Contribution ♦ PV Quinn & Valor   Jeu 7 Aoû - 14:25


❝ Contribution

Je venais de quitter ce village où plus de la moitié des habitants avaient été décimés. Je me retrouvais dans cette forêt à Kumungu, l'air y était chaud et sec, quelques animaux rôdaient. J'observais tout ce qui m'entourait. Mes quatre œil s'agitaient dans tous les coins et recoins. Je venais du néant, je ne pressentais nullement le danger. Après tout, ce sont les autres qui me craignent. Je suis la puissance et le savoir, j'incarne l'être doté d'un grand pouvoir. Ma méthode diffère de ces humains qui préfèrent apprendre avec les livres. Ils mettent trop de temps à analyser et comprendre, ce que je trouve fort dommage. Néanmoins, alors que je prenais la route d'un sentier de terre battue, je distinguais nettement un animal sauvage courir à vive allure vers ma direction. En me voyant, il se met à partir sur la rive droite du sentier. Un renard venait de passer. C'est alors que mon tentacule désintègre l'animal qui devient un tas de cendre. Animal à quatre pattes, vivant le jour, solitaire. Quelque chose ou quelqu'un avait voulu le chasser. Je m'avançais avec prudence, cherchant à me frayer un chemin un peu plus en contrebas. La forêt était une vraie jungle, l'air suffoquant et des gouttes d'eau perlaient sur mes tentacules. Moite. Tout ici semblait moite.

Je voyageais beaucoup et chaque parcelle de ce monde était différent. Que ce soit au niveau du temps, de la faune et de la flore. Dans cette forêt, je trouvais des renards, des loups et des ours. Dans les petites rivières, j'y trouve des poissons communs comme des truites. J'aimais comprendre, quitte à désintégrer sans sourciller. Je ne connais pas la pitié, ni la peur et encore moins la compassion et l'amour. Je sais simplement quelle signification on lui donne. Il y a cependant des mécanismes différents  pour chaque habitant de ce monde. Tout cela est très intéressant et mériterait d'être plus approfondi. Je tournais sur moi-même car j'entendais des bruits, non pas d'animaux mais d'autre chose. Un oiseau ? Oui, le battement des ailes. Je jetais un coup d'oeil en haut et j'apercevais un volatile d'une grande envergure. Je n'en avais jamais vu de tel, peut-être devrai-je m'aventurer près de lui. C'est alors que je monte dans les airs jusqu'à venir à hauteur de cet étrange créature aux reflets bleutés. Mon regard mauve, grand ouvert, des éclats cristallins miroitaient vers mon iris. D'une voix froide et lointaine, je dis :

- Quelle étrange créature ! Fascinant !

Il n'oscillait pas mais alors que je commençais à créer un rayon de laser, l'animal esquiva et s'en alla avec un cri de terreur qui fendait les airs. Sa vitesse était impressionnante et il s'agissait d'une véritable course poursuite, cherchant à éviter les arbres et fouettant les airs avec mes tentacules chauffées à blanc. Je l'aurai, ce n'est qu'une question de temps. Je ne pouvais pas tirer de rayon tant que je bougeais, je n'avais l'aide que de mes tentacules. Nous arrivions alors dans une clairière baignée par la lumière. Le rapace s'était aventuré en bas, caché quelque part. Je redescendais également et flottait à quelques centimètres du sol. Mes yeux étaient actifs, cherchant partout où est-ce qu'il pouvait se cacher. Tout cela était intéressant. Alors que je pensais être seul avec ce volatile, une voix s'éleva dans les airs. Une voix féminine et humaine.







"It seems your chances of survival are... less than zero."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contribution ♦ PV Quinn & Valor   Jeu 7 Aoû - 16:08

Alors les rumeurs était donc fondées, la forêt de Kumungu possédait une flore magnifique et diversifiée. Je ne pouvais qu'approuver le choix de ma destination pour ma journée de pause. C'est vrai que ces derniers temps, depuis la chute de l'institut, les troupes ainsi que les défenses de Demacia sont débordées. Valor et moi sommes en charge des observations autour du site de la catastrophe. Des jours et des jours à observer cette étrange fumée parsemée de flammes. Nous avions quand même mérité une journée de repos, non ? Mes yeux regardèrent les fleures colorées et les feuilles de différentes tailles et couleurs qui étaient accrochées à des branches torsadées de plusieurs mètres de long. Plusieurs odeurs vinrent me chatouiller les narines. Un instant, il s'agissait d'une odeur de menthe et la seconde d'après, un douce odeur d'orange me fit prendre une grande inspiration afin d'en profiter un maximum avant de tousser en ayant respirer l'odeur qu'un putois m'avait lâcher volontairement avant de s'enfuir. En relevant ma tête, je sentis les légères brise du vent qui me caressaient doucement les visage et me faisaient oublier la lourdeur de l'atmosphère qui pesait dans la forêt. Pour parler un peu de Valor, lui aussi profitait de sa journée de repos. Il avait abandonné mon épaule quelques minutes auparavant pour pouvoir voler paisiblement au dessus de toute cette verdure relaxante. Parfois je le voyait faire des allez et retour au-dessus de moi en poussant des cris de bonheur. Même s'il était situé à plusieurs mètre au-dessus de moi, je pouvais entendre ses ailes couper le vent dans un sifflement fin et presque inaudible. Puis, je le vis repartir une nouvelle fois au loin. Je continuais tranquillement ma marche quand un cri d'animal ce fit entendre au loin dans les buissons. Je me suis alors arrêté, tentant de situé l'endroit d'où venait le bruit. Les secondes passèrent dans le plus grand des silences, enfin le silence, parmi le bruit du vent et celui des feuilles remuant avec celui-ci. N'ayant plus entendu de cri qui semblait être animal, je me suis dit qu'il s'agissait sûrement d'une légère querelle entre animaux pour un vulgaire fruit. Je repris alors ma marche dans la forêt verdoyante.

~

Les minutes défilèrent à leur aise pendant que je continuait de me balader en admirant le paysage et les différents panoramas qui s'offrait à mes yeux. Malgré la chaleur pesante, je devais tout de même garder mon armure, on ne sait jamais, je ne suis peut-être pas le seul en jour de congé. En plus, depuis la destruction de l'institut de la guerre, les relations entre Demacia et Noxus était encore plus tendues que dans le passé. Je sentais quelques gouttes de transpiration perler sur mon front; heureusement que les brises de vent étaient là. Soudain, j'entendit un nouveau cri au loin, mais celui-ci m'était familier.

"Kyaaaaaaaa !"

Valor ?! Avait-il des problème ? Sans hésitation, j'abandonna ma marche pour passer au pas de course et me diriger le plus vite possible vers la position du cri. Alors que ma respiration devenait plus intense, je vis une intense lumière violette se disperser dans le ciel bleuté au dessus de la forêt. Mais qu'est-ce que c'était ?! De plus en plus inquiète, j'augmentais la vitesse de ma course, mon coeur battait à vive allure, ne pensant qu'à une seule chose, Valor. Les secondes ressemblèrent à des minutes. Finalement, après avoir parcouru une centaine de mètres, je quittais la forêt et sa verdure pour me retrouver dans une large prairie verdoyante. Toujours aussi inquiète, mon regard ne cessa de surveiller ma gauche et ma droite en espérant voir l'ombre de Valors dans le ciel ou sur le sol. Cet alors que je le vis foncer en piquet sur moi, je pouvais lire dans sa façon de voler et dans son village la peur qu'il éprouvait. Je tendis alors mon bras pour qu'il puisse se poser délicatement sur mon bras. Doucement je le caressa afin de le rassurer et de le calmer. Il ferma doucement ses ailes mais soudainement, il repoussa un cri qui faillit me percer les tympans. Qu'est-ce qui lui prenait ? Pourquoi était-il aussi nerveux et apeuré ? Je n'eus que quelques secondes avant de remarquer au coin de l'oeil, une créature de taille importante se déplaçant en lévitant à plusieurs centimètres du sol. Mais qu'est-ce que c'est que ce truc ?! On aurait dit un calamar géant au couleur violette. La créature possédait deux paires d'yeux ainsi que trois grandes tentacules. Je n'en croyait pas mes "petits" yeux. Peu importe de quoi il s'agissait, cette "chose" avait tenté de tuer son Valor. Je pris alors un pause défensive et pointa mon arbalète en direction du gros oeil qui me dévisageait d'un air menaçant.

"Qu'est-ce que t'es toi ?!"
Revenir en haut Aller en bas
Vel'Koz
› THE EYE OF THE VOID
› THE EYE OF THE VOID
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Féminin Age : 25
Messages : 24

Feuille de Jeu
Réputation ::

Sujets Roleplay ::

Grimoire ::

MessageSujet: Re: Contribution ♦ PV Quinn & Valor   Jeu 7 Aoû - 18:18


❝ Contribution

La journée n'aurait pas pu mieux tombée. Alors que j'avais repéré cet oiseau, une femme le portait à bout de bras tandis que les piaillements de l'animal semblaient rempli de peur. Le genre de cri qui sonnait l'alerte, les cris que chacun de mes cobayes hurlaient vers le ciel. Personne ne les entendrait, non personne. Mis a part moi, leur exécuteur car je désire le savoir. Une arbalète était pointé sur moi. Une bipède à la peau rose et aux cheveux courts, un corps svelte et athlétique. Ce devait être la première fois que je voyais ce regard intrigué et en même temps, rempli de soupçon. Un regard noir en ma direction, la pointe pouvant être dégainer à n'importe quel moment. Si elle croyait me briser avec cet objet ridicule alors, qu'elle essaie. *Rire*. Comme c'était remarquable, une maîtresse et son volatile. D'une voix forte et venant du plus profond de mon âme, aussi sombre soit-elle, je lui dis :

- Je vois que vous n'aimez pas les étrangers. Je ne suis pas quelque chose mais quelqu'un. Je viens du néant. Mon nom est Vel'Koz et je suis venu pour étudier ce monde. Cet oiseau est d'une grande rareté et je serai ravi que vous me le laissiez afin de l'examiner.

Je savais pertinemment qu'elle n'oserait pas me laisser son oiseau. Après tout, sa méfiance est trop importante pour que je puisse faire quoi que ce soit. Le tempérament des humains est vraiment différent selon chaque personne. Certains comme ceux du village fuiraient à ma vue, la peur se lisant sur leur visage et avec des larmes aux yeux. Devant moi, une femme avec un fort caractère et une voix aussi tranchante qu'une lame, je devrai avancer à tâtons. Ce serait misérable que de devoir tuer cette femme mais je commençais à y porter un regard intéressé. Ses vêtements en disaient long sur son statut. De plus, le fait qu'elle possède une arbalète, plus avancée technologiquement parlant, montrait qu'elle ne venait pas d'un lieu reculé au fin fond d'une forêt comme Kumungu. Le volatile restait là, tout près à porter de tentacule. Je ne pouvais résister. Des éclats miroitaient autour de moi, je sentais la puissance venir se concentrer au niveau de mon œil. Cela ne servirait à rien de parler. Quitte à en apprendre sur cet oiseau, pourquoi ne pas faire d'une pierre deux coups ? Tandis que je canalisais mon pouvoir, je décidais de lui demander une dernière chose.

- Je connaîtrais votre nom et celui de votre oiseau une fois que je vous aurai exterminé.

Un faisceau lumineux se dirigeait vers la femme et l'oiseau. J'espérais toucher ma cible car après tout, je suis un être dont la puissance et le savoir sont supérieurs à tout être de ce monde. Enfin presque si l'on exclu Zilean. Il fallait à tout prix que j'en sache davantage sur lui. Peut-être qu'en désintégrant ces deux énergumènes, je trouverais un moyen de remonter jusqu'à lui. En tout cas, un petit jeu commençait entre nous trois. Un chasseur sachant chasser...




hrp : Pardonne moi si c'est court T.T





"It seems your chances of survival are... less than zero."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contribution ♦ PV Quinn & Valor   Ven 8 Aoû - 15:10

Alors il s'agissait de quelqu'un ? Comment une chose aussi horrible pouvait être quelqu'un ? Mais cette question n'était que le cadet de mes soucis. Je ne pouvais m'empêcher de rester à l'affût du moindre mouvement subtile de la créature qui se tenait à quelques mètres de moi et de Valor. En même temps, les mouvements lents et fluides de ses tentacules devenait légèrement perturbant à la longue mais le plus déconcentrant, c'était ses quatre yeux qui me fixèrent tous sous un angle différent, comme si plus aucune partie de mon corps n'était couverte. De plus, qu'entendait-il par "étudier ce monde" ? Ne pouvait-il pas lire des livres comme presque tout les érudits de Runeterra ? Soudain, alors que je me posais tout un tas de question à propos de l'être en face de moi, je vis des éclats briller autour de celui-ci. Que faisait-il ? Passait-il à l'attaque ? Étais-ce son moyen d'étudier les alentours ? Trop de questions à la fois, je ne pouvais cesser de me concentrer sur ma cible. Je secoue ma tête afin de chasser toutes ces questions et de repointer mon arbalète sur la pieuvre volante. Peu après que les éclats avaient commencés à briller, les puissants reflets de lumière vinrent lentement se concentrer autour de ce qui semblait être son oeil principale, son arme peut-être ? De plus en plus inquiète, je renforçait ma position de défense.

~

Il ne se passa que quelque secondes avant que l'être étrange ne prononce à nouveau quelques mots.
Mais cette fois-ci, la phrase était vraiment plus agressive que sa petit description de sa venue. Cet alors que je compris qu'il n'était justement pas venu pour étudier passivement. La lumière qui s'était concentrée au niveau de son oeil principal se transforma en un rayon de lumière qui se dirigea à toute vitesse sur moi. Je n'eus que quelques instants pour réagir. Ma position défensive me permis de sauter sur le côté afin d'éviter de justesse le rayon exterminateur. Alors que j'étais en l'air, entrain de me préparer à me réceptionner au sol, je pouvais sentir une chaleur impressionnant émaner du rayon violet.  On pouvait dire que je l'avais échappé belle, celui-ci passait juste sur le bout de mes pieds. Concernant Valor, je ne pouvais plus le voir à cause de la lumière éblouissante qui se trouvait juste derrière moi mais je l'avais vu s'envoler juste avant de m'éjecter à l'opposé de lui. Je n'avais aucune inquiétude pour lui, il s'avait se débrouiller et nous nous faisions confiance depuis notre première rencontre.

~

Je n'allais pas tarder à toucher le sol que mon corps se mit en boule pour que je puisse effectuer une roulade et me rattraper. Effectivement, je fis ma roulade et me releva rapidement pour pouvoir pointer mon arbalète sur la pieuvre géante. Sans hésiter, une flèche s'en alla à tout allure de mon arme pour aller se planter dans l'oeil centrale qui avait failli me tuer il y a quelques secondes. Alors que la flèche transperçait le vent, je pu voir Valor foncer sur l'être, aile rétractées, bec fermé. Il se rapprochait à toute vitesse de sa cible, je compris immédiatement ce qu'il voulait faire. Soit il servait de distraction pour attirer l'attention de la créature et ainsi permettre à ma flèche d'atteindre la cible voulue, soit cette chose se concentrerai sur ma flèche et Valor pourrait ainsi l'attaquer à sa guise. Un petit sourire s'esquissa alors sur mon visage, exprimant ma satisfaction de mon travail d'équipe avec mon compagnon.
Revenir en haut Aller en bas
Vel'Koz
› THE EYE OF THE VOID
› THE EYE OF THE VOID
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Féminin Age : 25
Messages : 24

Feuille de Jeu
Réputation ::

Sujets Roleplay ::

Grimoire ::

MessageSujet: Re: Contribution ♦ PV Quinn & Valor   Jeu 14 Aoû - 11:50



❝ Contribution

Je ne m'attendais pas à une telle hargne face aux deux espèces devant moi. Ils avaient de l'élégance et de la prestance dans ce combat. Il ne faut jamais douter de son adversaire, qu'il soit seul ou plusieurs, je dois rester sur mes gardes. La femme s'en était sorti de peu tandis que l'oiseau avait disparu. Mes trois yeux regardaient dans tous les sens alors que je flottais dans l'espace. Sans être réellement à l'aise, l'issu ne devait pas se terminer par un échec de ma part. Il fallait raisonner. Cependant, j'entendis un sifflement dans le vent, un carreau d'arbalète qui m'arrivait dessus. D'un coup de tentacule chauffé à blanc, je m'en sers comme bouclier le temps qu'il faut mais le piaf réapparaît et commence à picorer le dessus de ma carapace métallique. Si jamais il osait toucher à un de mes yeux, je lui ferai payer. Néanmoins, il était suffisamment proche pour que je l'extermine et puisse l'analyser. Alors que deux de mes tentacules entouraient la bête volante, de mon œil teinté de mauve et de ma voix tonitruante, je tins ces mots :

- Femelle, voyez-vous je ne suis là que pour observer et analyser. Votre oiseau est pris au piège et je ne doute pas que vous préféreriez qu'il soit encore en vie. Ne chercher pas à faire quoi que ce soit. J'ai trois autres yeux qui le surveille. J'ai un deal pour vous. J'ai besoin d'informations sur un homme … Si vous avez ces informations alors je vous restituerais sans danger votre compagnon. Néanmoins, ce sera à charge de revanche.

Les humains sont des êtres faibles et trop peu intelligent. Ce petit jeu avait assez duré et ils me retardaient dans ma quête. Je n'aurai jamais envisagé découvrir une femme aussi habile et adroite, de plus, son compagnon à plume est assez bien dressé, je dois l'admettre. Ils sont en symbiose parfaite, n'ont même pas besoin de communiquer pour se comprendre. Sans être un sentimental, je trouvais cela tout de même intéressant. Je m’interrogeais sur la façon dont cette femelle avait réussit à dompter cette formidable bête. Somptueuse, gracieuse, des couleurs vives … Quel dommage. Il m'intriguait tellement seulement, j'ai d'autres choses plus importantes à faire et je ne dois pas m'attarder à des jeux d'enfants. Si un jour, je revois cette dame, alors peut-être que je pourrais l'analyser de plus près. Ce fut très amusant mais, restons vigilant. Tous les coups sont permis et je ne doute pas qu'elle soit assez maligne pour me faire un coup bas. Je continue à parler :

- Zilean. Je le cherche. Si vous savez où il se trouve, par où il a pu passer … toutes les informations sont bonnes à prendre. Ne restez pas planter là bouchée bée ! Dites-moi ou votre oiseau mourra. Si vous me mentez, la prochaine fois que je vous reverrai, je serai sans pitié.

Cette entrevue m'agaçait. Je tenais la proie que je désirais entre mes tentacules mais je tenais mes engagements. Bien que je sois du Néant, je reste fidèle sur mes principes. Une brise fraîche passait par la clairière, se faufilant entre les arbres faisant trembler les branchages. Derrière nous, tout n'était qu'obscurité et on y étouffait. Certains humains avaient réussit à rester dans ce climat, ils s'y étaient habitués bien que ce ne soit pas le meilleur endroit pour y vivre. Dans cette forêt, j'y avais tué des animaux et détruit un village. Une petite fille était restée là bas, tenant les cendres de sa mère entre les doigts. Je ne connaissais ni la peur, ni la peine. Je ne connais ni l'amour ni la haine. Je suis juste un être qui a cette soif de connaissance, qui cherche à comprendre les mystères du monde. Dans mon esprit, après avoir feuilleté les livres dans cette vieilles tours, ce Zilean avait vécut des années sans mourir. Je devais savoir … J'espérais que la femme me donne des informations. Auquel cas, son oiseau de malheur finirait en cendre.







"It seems your chances of survival are... less than zero."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Contribution ♦ PV Quinn & Valor   

Revenir en haut Aller en bas
 

Contribution ♦ PV Quinn & Valor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 01. [Villa de Quinn Fabray] I'll be there for you [CLOS]
» Quinn Fabray [Validée]
» Quinn vient vous rejoindre
» Vous allez arrêter de gueuler ? [PV ~ Harley Quinn / Teski Night / Eriana River ]
» Harley Quinn : Death of the Family

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Valoran :: South East :: Kumungu-