lienlien
› Musiques Riot Games



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 [EVENT] Faille à Piltover

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Malzahar
› PROPHET OF THE VOID
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Féminin Age : 25
Messages : 26

Feuille de Jeu
Réputation ::

Sujets Roleplay ::

Grimoire ::

MessageSujet: [EVENT] Faille à Piltover   Dim 1 Fév - 0:29

FAILLE A PILTOVER

Affrontez Malzahar et ses Voidiens





Je me trouve encore à Ionia lorsque ce moment tant attendu arrive enfin... Les failles du Void s'ouvrent. Je les sens tandis qu'elles marquent déjà leur passage d'une empreinte immuable. J'espère qu'elles me laisseront le temps d'arriver pour les voir s'agrandir... Refaire le chemin de l'île jusqu'en Valoran s'avère long et pénible. Mais en passant par le Vide, je pense pouvoir y arriver sans trop me fatiguer. Je ferme les yeux pour trouver Eidô. Je ne sais pas encore si je dois le considérer comme un protégé, un allié, ou un ennemi... Cependant, il va servir Icathia, car ce soir elle s'exprime en Valoran. Ce qui a été prédis arrive.
Mes prédictions se réalisent, et sentir la puissance de ces failles me fait sourire de plaisir. Je ne me suis pas fourvoyé, et même si aucun valoriens ne m'a écouté, aujourd'hui plus rien n'a d'importance. Ils vont amèrement payer leurs ignorances.
▬ Eidô... , murmurais-je finalement, un sourire sadique sur les lèvres, me servant de la télépathie. Je commence à faire des incantations qui brûlent mon regard et se lancent naturellement alors que mes lèvres les prononcent à peine. Qu'Ur'sinne et toi accomplissent comme il se doit la volonté d'Icathia !

J'ouvre un portail vers le Vide. La Voix sait guider ses disciples, je ne m'inquiète donc plus pour Eidô. Je traverse le monde des voidiens à une vitesse inouïe, chose qui me surprend au plus haut point. Je ressors de la faille avec une légère sensation de nausée... Dis donc, c'est que je gagne moi-même en puissance. Cela ne m'étonne qu'à moitié, car j'ai sentis une grande différence lorsque j'ai pu, de mes propres mains, anéantir l'Institue de guerre jusque dans ses fondements...
La faille s'est ouvert en plein milieu d'une place à Piltover. C'est la première fois que je m'y rends... Je n'ai pas le temps de mieux l'observer que mes yeux se posent sur la faille qui ne cesse de grandir. Jolie. Ténébreuse, puissante... Elle évolue en se posant sur les murs des bâtiments, le sol, partout où elle peut s'insinuer. La déloger est impossible, et même de puissants mages auront dû mal à y parvenir. Je souris, m'approchant d'elle. Je revis les même sensations qui m'ont fait trembler d'angoisse, la toute première fois que j'ai croisé cette magie. La Voix m'a appelé, et ça depuis longtemps, et trouver les ruines d'Icathia a été une immense découverte. Ce n'est pas le même homme qui en est ressorti ce jour-là...
Mais aujourd'hui, lorsque je m'approche d'une faille du Void, je ressens la puissance qui me tend les bras et que j'accueille avec joie.
L'heure est venue pour Nous d'agir. Que Nos enfants naissent et se nourrissent de ceux qui n'écoutent pas la Voix du Vide.
▬ Qui en ce monde arrêtera Notre grandeur ? Personne ! Et j'y veillerais.

A mes mots, j'installe en tailleur, planant au dessus du sol. Je prends de la hauteur, commençant à incanter. Les habitants de Piltover hurlent et courent se réfugier... Ils ont raison, car les Enfants d'Icathia ont faim. De chair et de sang, ainsi qu'un désir ardent de pouvoir enfin vivre dans ce monde.
Ils arrivent.
Dans un large sourire, mes sortilèges attirent les voidiens hors de cette faille pour rester à mes côtés. Ils viennent par dizaine, et très vite par centaine. L'un d'eux se hisse jusqu'à mon épaule, celui que j'ai même fini par nommer puisqu'il revient toujours. Grâce à cette faille, il ne sera pas le seul à revenir. Non seulement mes serviteurs sont Légions, mais ils sont désormais Intemporels !

Je vois s'approcher trois personnes, un sourcil levé. Le voidling sur mon épaule est tendu et grogne. Je penche la tête sur le côté, appréciant quelque part que des personnes me résistent. J'ai envie de jouer.
▬ Voidiens, c'est l'heure de dîner.


© TALES OF RUNETERRA


Revenir en haut Aller en bas
Ahri
› THE NINE-TAILED FOX
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Féminin Age : 22
Messages : 20
Localisation : Ionia

Feuille de Jeu
Réputation ::

Sujets Roleplay ::

Grimoire ::

MessageSujet: Re: [EVENT] Faille à Piltover   Dim 1 Fév - 21:12


Chaos à Piltover

Vi -  Caitlyn  -  Jinx



L'alerte générale a été donnée dans toute la ville. Les robots de sécurité ont immédiatement quitté leur postes pour venir se centrer et se rassembler, autour de cette menace sans précédent qui s'est abattue sur Piltover, mais leurs efforts sont insuffisants, rapidement réduits à néants par le nombre incalculable de créatures. De par son rôle de Shérif, il était de mon devoir de protéger les citoyens, qui doivent rester en retrait et en sécurité, pendant que j'interviens, aidée des robots sécuritaires, et surtout, de ma fidèle partenaire, Vi.

Le spectacle est encore pire que ce que je craignais. Ces créatures violettes pullulent de partout, lâchant de petits couinements aigus et agitants leurs pattes dans un bruit de cliquetis incessant. Des robots mis en pièces, aux circuits apparents, ne sont malheureusement par les seules victimes à déplorer. Mais l'heure n'est pas au bilan, le danger est partout, venant de chaque recoin, sortant par dizaines et dizaines de cet immense... portail ? Je n'avais jamais vu quelque chose se semblable auparavant. A côté, un homme que je reconnais, pour l'avoir aperçu à l'Institut de guerre, pendant les quelques années que j'y ai passé, est assis en tailleur, et semble méditer. Il est, en toute logique, à l'origine de ce chaos, à voir comment ces créatures semblent lui obéir. L'une d'elle est perchée sur son épaule... J'arme mon fusil, vise, et tire. Un bruit de détonation, une odeur de poudre, la créature qui était, un instant plus tôt, perchée sur le prophète, est ma première victime.

Les créatures se retournent, et me fixent. Elles me font penser au système de sécurité de la ville, réagissant comme les robots, tous reliés ensembles, qui détectent immédiatement une agression ou un acte de vandalisme, et prennent tous en chasse le responsable. Ils sont nombreux... Beaucoup trop nombreux, malgré les robots de sécurité restant, il sera difficile d'abattre toutes ces créatures !
Je charge mon fusil grâce aux améliorations Hextech, et tire un pacificateur dans le tas. Les créatures les plus proches de moi tombent comme des mouches, mais d'autres approchent, et leur vague semble infinie. Sans compter qu'elles continuent de déferler hors de cette faille, sans fin.

" Vi ! Je te couvre, intercepte Malzahar ! Il faut l'arrêter !"

Mon fusil continue de tirer, dégageant un chemin à travers l'océan de créature, pour permettre à Vi de s'approcher du prophète. Mais que faire lorsqu'elle serait au corps à corps ? Continuer de canarder les créatures, pour les empêcher de l'approcher et lui faire gagner du temps, ou l'aider à arrêter cet homme ?
Soudain, j'aperçois a l'angle de mon champ de vision, le passage rapide de quelque chose de long et bleu. Des cheveux ? Je me retourne rapidement pour regarder de quoi il s'agit...

" Jinx ! "

Est ce le chaos régnant ici, qui l'a naturellement attirée ? La criminelle que nous tentons d'intercepter depuis longtemps, est ici, son arsenal d'armes lourdes sur les épaules. Va-t-on devoir faire face à ces deux menaces en même temps ?

© TALES OF RUNETERRA


Dernière édition par Caitlyn le Lun 2 Fév - 1:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jinx
› THE LOOSE CANNON
› THE LOOSE CANNON
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Féminin Age : 24
Messages : 31
Localisation : Piltover

MessageSujet: Re: [EVENT] Faille à Piltover   Lun 2 Fév - 1:31


Chaos à Piltover

Vi -  Caitlyn  -  Jinx



Le chaos règne à Piltover. Je le sais, parce-que je vois bien tous ces gens qui courent le plus loin possible de... D'où d'ailleurs ? Aucune idée. Mais j'aime le chaos... Je regarde les gens courir comme des fous, ils fuient, se dispersent... Et soudainement, je me sent vexée. Le chaos règne a Piltover, mais pour une fois il n'est pas de mon fait.
Perchée tout en haut d'un immeuble, Zapper accroché à ma ceinture, Poiscaille dans mon dos et Bang-Bang sous le bras, mes habituelles grenades accrochées un peu partout autour de ma taille, j'étais sortie pour entretenir l'anarchie que je semais dans la ville depuis mon arrivée. Mais cette fois-ci, quelqu'un s'en était chargé à ma place. Et plus que vexée, j'étais curieuse de voir de qui il s'agissait... Alors, passant de toit en toit, je pris la direction d'ou venaient tout ce beau monde pour voir un peu de quoi il retournait. Autant dire que je ne fus pas déçue en arrivant.
L'une des places publiques de Piltover avait sombré dans le chaos le plus totale. Sur toute la largeur de l'endroit, la terre s'était ouverte sur quelque chose de tout sauf naturel, et la déchirure vomissait à n'en plus finir des créatures étranges. Violettes, bleus, insectoïdes, je voyais même quelques cadavres par terre la ou les créatures avaient pris quelques passants par surprise. Bref, c'était un joyeux bordel. Un graaand sourire étira mes lèvres, et je me mis à les mâchouillées, absolument ravie par le spectacle.

« Aaah, bah CA, c'est du beau travail ! »

En effet, celui qui avait orchestré tout ce binz avait un sacré sens du spectacle. Des créatures monstrueuses, et dotées de très chouettes couleurs, ravageant totalement la ville, voila qui allait donner du fil à retordre à mes deux policières préférées. D'ailleurs, quand on parle du loup...
Caitlyn et Vi étaient toutes deux présentes, et visiblement en train de se battre contre les créatures. Caitlyn semblait viser une direction précise avec son fusil modifié, et mon regard suivit sa trajectoire pour découvrir un type enturbanné nonchalamment assis dans le vide, le visage masqué par une capuche et une écharpe violette. Une petite créature violette venait de dégringoler de son épaule et de s'affaisser au sol, descendu par une balle de la policière.
Non, décidément ça n'allait pas du tout. Autant la scène était absolument jouissive, autant elle me donnait monstrueusement envie de tirer dans le tas. Toutes ces bestioles avaient pour moi l'attrait d'un jeu de quilles, et mes balles, mes grenades et mes roquettes avaient tout de boules de bowling. Je descendis du toit sur lequel j'étais encore perchée, puis me mit a courir pour me retrouver à cinq bons mètres derrière Caitlyn, un immense sourire déformant mes traits.

« Regarde Hat Lady, c'est COMME CA qu'il faut faire ! »

Dans un grand éclat de rire, je fit passer Poiscaille sur mon épaule et, le tenant à deux mains, j'actionnai la gâchette pour tirer une roquette qui explosa au milieu de la masse grouillante de créatures, créant au passage un méga trou dans le sol mais qu'importe, elle allait certainement pas m'embêter avec ça, de toute façon y avais déjà un trou géant au milieu de la place ! Riant aux éclats, je me mis à courir autour de la scène de pagaille pour balancer des grenades au pif, visant peu ou proue la masse de bestioles violettes en évitant de toucher Vi ou Caitlyn. Après tout, si je voulais qu'elles continuent à me courir après, j'avais pas trop intérêt à ce qu'elles se fassent tuer, alors c'était aussi dans mon intérêt de les aider, non ? Non ? Si j'ai dit !


© TALES OF RUNETERRA




« I'm a mother fucking zombie slayer ! ♥ »
– Jinx~
Piltover Bay Lullaby

Revenir en haut Aller en bas
Vi
› PILTOVER ENFORCER
› PILTOVER ENFORCER
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Féminin Age : 20
Messages : 14
Localisation : Right up your ***

Feuille de Jeu
Réputation ::

Sujets Roleplay ::

Grimoire ::

MessageSujet: Re: [EVENT] Faille à Piltover   Mer 4 Fév - 6:03


Chaos à Piltover

Vi  -  Caitlyn -  Jinx


Je me réveillai en sursaut, la peur tout comme l’adrénaline qui se firent sentir en même temps; immédiatement, mes yeux s’adaptèrent à la noirceur de la pièce, mon cœur se mit à battre frénétiquement et malgré que je venais juste de me lever, j’avais l’impression de pouvoir courir un marathon.

Un nouveau hurlement à m’en déchirer les tympans se fit entendre par ma fenêtre restée ouverte, cachée par l’épais rideau. Je n’avais pas rêvé; j’avais bien entendu quelqu’un crier. D’autres cris suivirent, autant d’agonie que d’angoisse. Un long frisson me parcourut le dos. Je me levai, écartant le rideau pour voir l’horrible scène qui s’offrait à moi : des créatures violacées dévoraient les habitants, leur sang couvrait le sol et les cadavres s’empilaient. Ils étaient rapides, voraces et déferlaient comme une vague dans les rues.

Ignorant si j’étais encore pris dans une sorte de cauchemar sadique, je ne pris pas de risque; j’enfilais mes vêtements et mis mon armure par-dessus, me dépêchant à attacher les ganses. Je vis mes gants, entassés dans le coin de ma chambre; j’avais fait des progrès dans leur réparation, mais je ne les avais pas testés encore. Alors c’était le temps de le faire.

J’enfilais les gants, qui se resserrent autour de mes poignets pour éviter que je les perde. Je ne me souvenais pas qu’il était aussi lourd… ou peut-être était-ce moi qui avais perdu de ma force puisque j’avais arrêté de m’entrainer pendant un bon 2 mois. Ignorant les supplices que mon corps pouvait avoir, je sortis dehors et je fus joyeusement accueilli par une bestiole qui tenta de m’arracher le visage.
Je l’attrapais au dernier moment, l’écrasant sans aucune pitié entre mes mains. Mes pensées dérivèrent vers Caitlyn : j’ignorais où elle était, et si elle était en situation de mort. Je me devais de la retrouver et tant pis si je devais fouiller la ville entière. Je pensais ensuite à Jayce; vu qu’il aime jouer au héros, j’espérais fortement qu’il ne s’était pas foutu dans la merde. Parce que cette fois, je ne serais pas là pour sauver son p’tit cul.

Vi, calme-toi : les deux savent se battre, ils sont surement capables de…


Un bruit, familier, que j’avais entendu des milliers de fois, me tira de mes pensées. Le fusil de Caitlyn. Elle avait tiré une balle. Le silence qui s’en suivit me donna des sueurs froides. Si j’avais entendu son fusil, c’est qu’elle ne devait pas être loin... et potentiellement en danger. Je m’enfonçais dans les ruelles secondaires que je connaissais trop bien, évitant les places principales bondées de gens… et surement de créatures. À un détour, je vis les robots se diriger tous dans une même direction. Il n’y avait qu’une seule personne pouvant les commander; Caitlyn.

Sans même penser plus, je piquais un sprint, devançant les robots et ce ne fut pas long avant que je voie la silhouette à la fois familière et rassurante de ma partenaire. Mais le repos fut de courte durée; une vague de créatures déferla vers elle et elles étaient visiblement piquées à vif et décidées de mettre fin à sa vie. J’arrivais au côté de Caitlyn, elle me vit du coin de l’œil. Un pacificateur fit un trou dans le tas, mais il fut vite rebouché.

« Vi! Je te couvre, intercepte Malzahar! Il faut l’arrêter! »

Malzahar? C’est là que je le vis, plus loin, visiblement en train de méditer. Le portail était derrière lui.

« Je m’en charge! » , lui répondis-je.

Alors, c’était lui qui était la cause de ce carnage? Qui causait la mort d’innocents en ce moment et qui menaçait de réduire Piltover en cendres? Un sourire se dessina sur mes lèvres.

Tu t’es attaqué à la mauvaise ville, connard.

Sans me faire prier, je me frayais un chemin, supportée par Cait sur qui je faisais entièrement confiance. Je n’avais qu’un seul objectif en tête; le distraire au corps à corps pendant que Cait le trouait de balles.
Seulement, je n’eus même pas le temps de me rendre à portée du mage qu’un rire se fit entendre puis une explosion violente retentit derrière moi. Mes oreilles se mirent à protester; je n’entendais plus rien sauf un cri strident.

Putain de…

D’autres explosions suivirent et soulevèrent un nuage de fumée (et une désagréable odeur de créatures cramées) dans l’air. À travers la fumée, je vis une silhouette maigre, avec deux longues couettes qui dépassaient… Jinx?! Je sentis la colère montée à son plus haut niveau. Comment osait-elle?! La question du « comment aucune de ces explosions ne m’avait touchée » me vint à l’esprit, mais je l’écartais aussitôt. Je me rappelais de la situation désespérée dans laquelle la ville se trouvait… dans laquelle on se trouvait.

Il n’y avait pas de temps à perdre : je mis mes lunettes, qui identifièrent sans mal la signature de Malzahar au loin, ainsi que la distance approximative qui me séparait de lui. La fumée n’était plus un problème et les créatures non plus; du moins, pas avant qu’une autre vague sorte.

Je saisis ma chance : je chargeais mes gants à leur pleine puissance et je fonçais droit sur le mage, lui envoyant mon poing dessus. J’espérais au moins le déstabiliser par la force du coup. Maintenant que j’avais engagé le combat, j’espérais seulement survivre assez longtemps pour que Cait (et Jinx..? ) réussissent à l’abattre. Et si dernier avait l’idée de s’en prendre à Cait, il devra me passer dessus avant.


© TALES OF RUNETERRA


Dernière édition par Vi le Sam 28 Mar - 20:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Malzahar
› PROPHET OF THE VOID
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Féminin Age : 25
Messages : 26

Feuille de Jeu
Réputation ::

Sujets Roleplay ::

Grimoire ::

MessageSujet: Re: [EVENT] Faille à Piltover   Lun 2 Mar - 21:51

FAILLE A PILTOVER

Affrontez Malzahar et ses Voidiens




Daylight’s End


Assister à la fin de quelque chose laisse des marques. La fin d'une vie, d'une ville, la fin du monde lui-même... Je ne saurais dire ce qu'est "cette marque", cette impression étrange, ce goût amer dans la bouche. Ce que je détruis avec mes voidiens est un monde dans lequel j'ai connu le jour et que je me suis engagé à réduire en cendre. J'en ai conscience aujourd'hui. Je me rends compte de beaucoup de chose malgré la corruption du Void dans mon esprit. Et peut-être que ce goût amer me rappelle ce que les invocateurs essayaient de me faire, à l'époque : Me ramener sur le droit chemin, me dévier de la Voix, et à côté de ça ils ne se gênaient pas à invoquer des créatures à travers une faille qu'ils ont eux même ouverte dans l'Institut pour y faire des expérimentations magiques...
La destruction de l'Institut est le premier pas vers le renouveau, en commençant par faire ce que j'ai sous les yeux à Piltover : garder les failles ouvertes en prouvant que l'heure est enfin venue. Montrer au monde entier la puissance du Void. Le but étant de récupérer suffisamment d'énergie pour que le futur soit garantis. Si nous réussissons, plus rien ne pourra nous arrêter.

Lorsque je vois mes bêtes du Vide qui s'abattent sur les machines de défenses de Piltover, qui pourchassent sans relâche les habitants, quelque part je me dis que la loi du plus fort est à méditer. Car si rien ni personne ne s'opposent à la force qui déferle ici, rien ni personne ne méritent de vivre dans un monde, les voidiens prenant ainsi ce qui leurs revient de droit. Sur mes épaules, le voidling cliquette, en sautillant sur place avec enthousiasme en observant ses frères et sœurs massacrer la population. Et je sursaute lorsque j'entendis un coup de feu brutal...
Je sens la créature quitter mon épaule pour s'écrouler lourdement sur le sol. En quelques secondes, elle finit par partir en cendre pour retourner dans son habitat du Vide. Aurevoir Kenny...

Je me retourne vers l'auteur de ce meurtre. Elle se dresse au loin, chapeau haute-forme sur la tête, un grand fusil à la main. Je plisse les yeux car il me semble la connaître... Les autres créatures du Vide se tournent vers elle, en chœurs, tendu, prêt à riposter. Ceux qui ne sont pas occupés avec les systèmes de défense, je leurs ordonne dans un sourire d'attaquer l'imprudente. Je pointe ensuite du doigt les machines qui menacent de trop s'approcher de moi, et donc de la faille. Les voidlings m'obéissent parfaitement, comme s'ils sont liés par la pensée à la mienne. Heureusement que je ne les entends pas tous en même temps dans mon esprit... C'aurait été infâme...
En parlant d'infamie, qu'est-ce que la Shérif de Piltover tente de faire exactement ? Elle a cessé de me prendre pour cible, préférant abattre les voidiens un par un. Elle va vite comprendre que ceci ne sert à rien, car d'autres arrivent, en masse depuis la faille.
Mais je comprends très vite son plan en voyant sa partenaire aux poings d'une belle prouesse technologique courir dans ma direction. Ah oui, on s'y met à plusieurs ? Intéressant. J'ai donc enfin droit à de la distraction avant la fin du monde.

Mais qu'est-ce que...
Je quitte rapidement ma place à cause d'une explosion qui envoie mes voidlings au tapis, certains s'éparpillant sur plusieurs mètres. Je protège mon visage de la poussière et de l'odeur de cramé avant de levé les yeux vers la troisième personne qui coure autour de nous en envoyant des grenades explosives sur mes serviteurs. Son rire passe par dessus les bruits de feus, de cris et des cliquetis incessant de mes camarades. Face à cette agression, la faille réagit aussitôt, et je sens une pulsion magique s'émanant d'elle. Des centaines de voidlings déferlent sur Piltover comme si elle les vomit. Ils continuent d'affluer ainsi, toujours plus nombreux.
Je me dresse entre la faille et un de mes trois adversaires qui se rue vers moi. Je n'ai pas le temps de réagir qu'elle arrive à une vitesse presque hallucinante sur moi. Je sens un de ses puissants poings me heurter au ventre. Grimaçant et tenant bon, mes mains s'accrochent et je recule avec qu'elle à cause de l'impact. Je finis par la lâcher pour rouler sur le sol et je me relève aussi vite que possible, une main sur la zone endoloris. Mes yeux méprisants la fixent et j'entends la Voix me guider. La Faille... Sers toi de la faille...
Me servir d'elle... ? Hmm... Il est vrai que si elle est capable de faire venir autant de monstres, elle est sans aucun doute capable d'amplifier mes pouvoirs. Je penche la tête sur le côté, ne lâchant pas des yeux la femme aux cheveux roses.
- Tu vas comprendre pourquoi il ne faut pas défier Icathia, lui murmurais-je dans un sourire sadique.

Je lève une paume vers le ciel et serre ensuite le poing après qu'un étrange flux magique s'y est inséré. Contrairement à ce qu'elle va penser, ceci ne lui est pas destiné... Je dis quelques mots dans la langue des mages et envoie la boule magique dans la direction de l'imprudente qui a osé faire ce trou dans mes rangs. Le sort fait effet et ouvre des portes du Void où le son n'existe plus en leurs centres. Puisque le sort est amplifié, je me demande ce que cela va lui faire.
Je ris doucement en reposant mes yeux sur la guerrière. A ton tour...
J'invoque la magie que je connais sur le bout des doigts qui éveillent autour de nous des cauchemars, un peu comme si nous nous trouvions dans une bulle d'une autre existence. Ce qu'elle va voir ici ne lui procurera que des maux, des souvenirs refoulés, des songes qui l'agresseront jusqu'à ce que son esprit en sorte ou ne décide de céder à ces cauchemars. Je m'envole pour mettre quelques mètres entre nous deux, car il est inutile que nous vivions des cauchemars à deux. La regarder se battre seule contre eux est beaucoup plus divertissant.
Finalement, mon regard se dirige vers le Shérif, plus loin, qui tire sur mes partenaires voidiens. Je fronce les sourcils, sentant que quelque chose va arriver... D'ici peu de temps...
Il faut que je gagne du temps pour permettre à cette créature d'arriver sur Piltover. Protéger la faille est une priorité absolue.
- Alors ? J'attendais un peu plus de résistance que ça, Shérif.

Je lui souris croisant les bras. Que le jeu commence...


© TALES OF RUNETERRA


Revenir en haut Aller en bas
Ahri
› THE NINE-TAILED FOX
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Féminin Age : 22
Messages : 20
Localisation : Ionia

Feuille de Jeu
Réputation ::

Sujets Roleplay ::

Grimoire ::

MessageSujet: Re: [EVENT] Faille à Piltover   Jeu 5 Mar - 17:11


Chaos à Piltover

Vi -  Caitlyn  -  Jinx



Visiblement, Jinx semble plutôt décidée à semer la pagaille parmi les rangs de créatures insectoïdes bizarres, plutôt que de nous tirer dessus. J'espère que ça durera, mais pour le moment, aucun coup n'a atteint ni Vi, ni moi, et elle crée une diversion salvatrice, en plus de faire de grands trous dans les rangs de ces monstres.

Les créatures déferlent, de plus en plus nombreuses. N'y a-t-il aucune limite ? Comment peuvent-ils être aussi nombreux ? Ils pullulent, et mes résreves de balles seront vite au point mort si je continue à leur tirer dedans pour laisser Vi s'occuper de Malzahar.
J'ajuste mes lunettes Hextech sur mes yeux pour distinguer le prophète au milieu de ce chaos, de cette fumée, et de ces créatures qui volent dans tous les sens. Repéré, je configure l'appareil pour qu'il le garde en ligne de mire, et que je puisse toujours le suivre des yeux. Vi est parvenue à l'atteindre au corps à corps, et lui a décoché un bon coup de ses poings amélioré dans l'estomac. Voilà qui devrait calmer ce cinglé !

Quelque chose ne va pas, cependant. Il s'est relevé, et une sorte de forme sphérique sombre apparait... Plissant les yeux, mes lunettes me permettent de garder la silhouette de Malzahar en surbrillance, malgré qu'il ne soit plus visible. Vi, elle, semble en proie aux plus grands tourments... Je me souviens de ce que le prophète pouvait infliger sur les champs de Justice. Des cauchemars, des visions de terreurs, à n'en plus finir. Vu sa puissance en dehors de l'Institut, j'ai peur qu'il ne puisse faire bien pire ici...

Me mordant la lèvre, j'hésite. Jinx est occupée à distraire les Voidlings, ils ne sont pas le premier soucis. Mais je dois faire un choix...
Cribler Malzahar de balles, le descendre, pour mettre fin rapidement à cette horreur, mais laisser Vi à ses visions de cauchemars ?
Ou courir la tirer hors de là, la mettre à l'abri, le temps que ça passe, quitte à perdre du temps et nous mettre en danger ?
Ma conscience de Shérif devrait m'inciter à choisir la première option, et protéger le reste de la ville. Mais après ce qu'avait vécu Vi, ces derniers temps, je n'osais même pas imaginer quel genre de visions d'horreur Malzahar lui infligeait pour la tourmenter. Et je m'étais jurée de ne plus jamais lui laisser subir ce genre de choses.

Le meilleur choix entre deux solutions, c'est la troisième. Collant mon oeil sur le viseur, j'avance, levant les jambes pour éviter les petites créatures grouillantes au sol. J'espère que Jinx sera efficace...
Le doigt sur la gachette, je m'arrête un instant, un pied en arrière comme appui, et je tire, visant la tête. La fumée me fait tousser, autour, et je sens ces horribles bestioles essayer de me grimper dessus, mais je les ignore, reprenant mon avancée. Quelques pas rapides, un coup de feu. Je recommence. Comment peut-il encore être debout après s'être pris autant de tirs en pleine tête ? Je n'en sais rien, sûrement de la magie. Mais je continue de tirer, visant le même point, encore et encore, jusqu'à arriver proche de Vi, que j'attrape par l'arrière du col. Il faut la sortir de là, avant que ses cauchemars ne la rendent folle. Je la redresse de force, et passe mon bras autour de sa taille, pour la tirer en arrière. Je ne peux plus tirer ainsi, et nous sommes toutes les deux à découvert, il faut que je fasse vite. La trainer n'est pas facile, elle se débat comme une belle diablesse, et mes paroles pour la rassurer sont inaudibles sous les bruits d'explosions, de cliquetis, de couinements.
Une fois éloignée de quelques mètres, je la repose, ecrasant quelques bestioles du pied, et reprend mon fusil. Je ne peux pas me permettre de la tirer plus loin que ça, ou il en profitera. Maintenant, le temps qu'elle reprenne ses esprits, il va falloir balancer la sauce.

Je tire, encore, encore et encore, visant toujours la tête. Des voidlings commencent à me grimpe dessus, et leur envoie des coups de coude, de pieds, pour les déloger, avant de leur envoyer un filer de calibre 90 dessus, le choc les faisant reculer, et les emprisonnant. Bien sûr, il en reste encore un nombre incalculable, mais quelques précieuses secondes ne sont pas négligeables, pour reprendre ma pluie de balles sur le prophète. Il finira par tomber.


© TALES OF RUNETERRA
Revenir en haut Aller en bas
Jinx
› THE LOOSE CANNON
› THE LOOSE CANNON
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Féminin Age : 24
Messages : 31
Localisation : Piltover

MessageSujet: Re: [EVENT] Faille à Piltover   Ven 6 Mar - 20:57


Chaos à Piltover

Vi -  Caitlyn  -  Jinx



Bon, apparemment le mec en turban a pas trop apprécié que Hat lady lui descende sa bestiole, parce-que maintenant la faille qui déchire la place du village vomit à n'en plus finir des monstres insectoïdes dont les pattes cliquettent sur le sol... J'éclate de rire, car la scène est totalement bordélique et que j'adore ça. J'aurais presque envie de laisser les monstres ravager la ville... Presque. Parce-que vu la masse de bestiole qu'y a la, ils vont vraiment TOUT casser, et s'il en reste pas pour moi après je vais m'ennuyer à n'en plus finir... Alors je charge a nouveau Poiscaille sur mon épaule, le braquant vers la faille en question. Je m'apprête à éclater de rire, mais soudain je n'entend plus rien, comme si le monde autour de moi était silencieux...

Paniquée, mon regard essaye de déterminer l'origine de cette soudaine absence de son. Est-ce que j'aurais vraiment finit par faire exploser un truc si fort que je me serais explosé les tympans avec ? Non... Mais cette absence de son me rend folle. Il FAUT que je fasse exploser quelque chose. Alors dans un cri que je n'entend pas, j'actionne la gâchette de Poiscaille, larguant un gros missile sur la faille.

- SUPER ROQUETTE DE LA MORT !!!

Mais mes propres mots ne résonnent pas à mes oreilles, de même que l'explosion provoquée par la roquette. C'est décevant. Tellement que j'en aurais presque les larmes aux yeux. Alors pour me défouler je recommence a courir dans tous les sens en envoyant des roquettes explosives dans la masse d'insectes. Et à peine j'ai fait dix pas, je me rend compte que j'entend a nouveau. Alors rapidement, je baisse les yeux sur l'endroit ou je me trouvais, me rendant compte qu'une espèce de masse noir recouvre le sol...

Cet espèce de bâtard ! C'est donc ça qu'il avait envoyé dans ma direction ! Alors la il m'a cherché... Finit le jeu de quilles, finit de faire n'importe quoi. Je laisse Poiscaille retomber dans mon dos et ma main viens trouver la poignée de Zapper, mon fidèle pistolet hextech qui tire des balles laser. Il va tellement morfler... Dans un geste furieux, je braque mon arme sur cet enfoiré d'encapuchonné violet.

- PREND CA !

J'actionne la gachette de Zapper, droit dans sa direction. Il va apprendre qu'on ne m'empêche pas comme ça de profiter de mon bordel... A cause de sa zone de silence, je n'ai pas pu profiter à fond de l'explosion provoquée par ma roquette, et j'ai la mort. Un rire légèrement hystérique échappe à ma gorge, et je le laisse s’amplifier tandis que mes yeux se posent brièvement sur Caitlyn qui traîne Vi derrière elle alors que cette dernière se débat. je mets ma main en porte-voix pour leur crier :

- Hey, Fat Hand ! T'as finit de gesticuler ? Y a un truc auquel tu dois faire sa fête la !

Je soupire. Décidément, que ce soit pour moi ou pour ce taré en violet, la police de cette ville n'est pas très efficace. Tant pis pour eux ! J’accroche Zapper a ma ceinture et me saisis de Bang-Bang pour recommencer a tirer vers le mec en violet. Il va regretter le jour ou il auras essayé de me priver des plaisirs simples de la vie !


© TALES OF RUNETERRA




« I'm a mother fucking zombie slayer ! ♥ »
– Jinx~
Piltover Bay Lullaby

Revenir en haut Aller en bas
Vi
› PILTOVER ENFORCER
› PILTOVER ENFORCER
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Féminin Age : 20
Messages : 14
Localisation : Right up your ***

Feuille de Jeu
Réputation ::

Sujets Roleplay ::

Grimoire ::

MessageSujet: Re: [EVENT] Faille à Piltover   Lun 30 Mar - 13:54


Chaos à Piltover

Vi  -  Caitlyn -  Jinx


Je repris mon souffle, sentant de nouveau l’air entrer dans mes poumons. Je toussais jusqu’à m’en faire vomir, sans le vouloir. Je regardais encore une fois mon reflet dans le bac d’eau glacée, juste en-dessous. Qu’est-ce que j’étais supposée voir? Pas moi. Non, ce visage pâle, massacré, n’était pas le mien. Un fantôme, voilà ce que c’était. Une pâle copie de ce que j’étais.

On m’enfonçait la tête dans l’eau avant que je puisse reprendre mes esprits. Combien de temps? Combien de fois? Je ne sais pas, cela fait longtemps que j’ai arrêté de compter. Que j’ai arrêté de compter le nombre de torture que je subis, le nombre de blessures, de fractures, de coupures, de brûlures… On aurait dit, alors que j’énumérais tout cela, que c’était presque rendu une chanson à mes oreilles.

Mes poumons brûlaient, comme s’ils se dévoraient de l’intérieur.  Je manquais cruellement d’air, la souffrance était insupportable. Je respirai de nouveau avant qu’on me jette violemment par terre. Un coup de pied dans le ventre, un deuxième.  Je faibli pendant quelques instants, me sentant sur le bord de  m’évanouir.  C’en était trop; j’étais incapable de supporter les souffrances de ces tortures aussi tordues et recherchées. Je savais qu’en ce moment, ils riaient de moi… Comme c’est amusant de voir quelqu’un se faire détruire et ce l’est encore plus quand c’est eux qu’ils le font. Ils ne m’entendront pas supplier ; la première promesse que je m’étais faite. La deuxième vous me demandez? Simple : je vais les enfoncer si profond dans le sol qu’on n’aura même pas besoin de leur creuser une tombe.  

On commença à me trainer par les cheveux. Je tentais de me dépendre, mais il ne bronchait même pas… Après tout, j’étais vidé de toute force et je n’étais surement pas plus menaçante qu’un chaton. Je décidais d’économiser le peu d’énergie qu’il me restait au lieu de le gaspiller dans une lutte impossible. Je tentais de crier, mais seulement des sons étouffés sortirent de ma bouche. Je sentis qu’on me prit par la taille et qu’on me souleva de plusieurs mètres du sol. Le choc avec le mur fut violent. Un crac sonore se fit entendre. Qu’est-ce que c’était ce coup-ci? Une côte? Mon bras?

La joue contre la terre, il me suffit de lever les yeux pour le voir. De tendre l’oreille pour que ces mots parviennent à moi. Et puis…

Je me réveillai en sursaut, le ciel s’étendant à perte de vue. Je tentais de reprendre mes esprits. Des explosions, des cris, des cliquetis, des coups de fusil, du sang… L’invasion! Je me levais d’un seul bond, ignorant le vertige qui me prit du même coup. Qu’est-ce qui s’était passé? Pourquoi étais-je aussi loin de Malzahar?

-Tu vas comprendre pourquoi il ne faut pas défier Icathia.


Ce flashback rapide revient aussitôt dans ma tête en pensant à ce mage. Je me souviens aussi de l’avoir vu levé les mains vers le ciel et… le vide total. Ce bâtard m’avait lancé un sort, ce bâtard…  Dans ce cas, qui m’avait sauvé?  Cait?!

Au même moment, je la vis en train de se débattre avec ces saletés de bestioles et de tenter d’abattre le mage.  Mon instinct protecteur prit le dessus; je  chargeais mes gants d’énergie, avant de frapper une de ces saloperies une fois arrivé au niveau de ma coéquipière. Immédiatement, une vague d’énergie décima les créatures devant nous.

Mais d’autres arrivèrent. Il fallait les distraire. Il fallait que je laisse le champ libre. Ce n’était surement pas Jinx (et puis merde, elle foutait quoi ici?!) ou Cait qui allait le faire.  Je souriais : c’était le temps de sortir les gros moyens. Je lançais un regard vers Cait : surement devina-t-elle mon plan. Je savais qu’au fond, elle devait s’inquiéter pour moi, mais elle et moi savions très bien ce dont j’étais capable.
Je souriais à la pensée qu’il allait voir ce dont j’étais capable. Ce dont on était capable. Il allait s’en prendre plein la gueule, littéralement.

Chargeant mes gants, je pus franchir quelques mètres, ce qui fut suffisant : je le verrouillais comme cible dès qu’il fut assez proche. Je fonçais droit sur lui, les bestioles étant projetées sur mon chemin. Il dû me voir arriver; rendu là, il était déjà trop tard. J’ignorais s’il m’avait lancé un quelconque sort, mais mes boucliers étaient là pour encaisser le choc.  Les cliquetis des petits monstres se firent plus forts encore, comme s’ils sonnaient l’alarme ou s’affolaient, je ne saurais dire, je ne parle pas leur langue de toute façon.

J’arrivais près de lui et j’en éprouvais une très grande satisfaction quand mon poing droit fit contact; un uppercut bien décoché, en plein en-dessus du menton. Je ne comptais pas m’arrêter là, oh non, il n’était pas au bout de ses peines.  Rapidement, je lui envoyais mon poing gauche direct dans sa face.  Je souris, tout en lui disant;

- Désolée, mais je ne comprends toujours pas pourquoi il ne faut pas te défier. T’as qu’à retourner dans ton trou.

Immédiatement, je me repliais, laissant le champ libre à Cait et Jinx pour le bombarder de tous les sens. Qu’il retourne pourrir dans le Void.







© TALES OF RUNETERRA
Revenir en haut Aller en bas
Malzahar
› PROPHET OF THE VOID
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Féminin Age : 25
Messages : 26

Feuille de Jeu
Réputation ::

Sujets Roleplay ::

Grimoire ::

MessageSujet: Re: [EVENT] Faille à Piltover   Lun 27 Avr - 15:26

FAILLE A PILTOVER

Affrontez Malzahar et ses Voidiens




The incusion of the End

Ces visions, ces odeurs, ces sons, tous ce qui se passe sur cette place de Piltover reflètent parfaitement les prémonitions que j'ai pu avoir pendant des années. On a instauré un champ de ruine, jonché de cadavres de robots et de voidlings. Mes visions se réalisent avec tellement de fidélité que j'en viens à me faire peur moi même... Mais, une chose que je n'ai pas prévu, et ceci est encore plus effrayant, c'est de voir certains voidlings se relever après avoir pris des tires du fusil de Caitlyn. Cette nouvelle force qui les animent, cette acharnement, je ne les ais pas connu ainsi. La faille vomit de plus en plus de congénères qui sont tous aussi forts les un que les autres, à se demander s'il y a une fin à cette invasion. En me posant la question, je sens au fond de moi que ce n'était qu'un début, et j'en souris alors j'observe tranquillement cette bataille. Je n'ai toujours été qu'un spectateur, un guide pour ces bêtes qui peuvent enfin savourer leur liberté.
Mais les choses se bousculent...
Caitlyn accoure pour aider sa coéquipière, et d'instinct, en m'écoutant, la pensée collective des voidlings réagit à ce déplacement. Ils attaquent en nombre le Shérif, qui se défend très bien. La seconde subit mon sortilège qui ne la tiendra que quelques minutes. Il faut que j'agisse maintenant si je veux qu'elle ne-

Qu'est-ce que ?! J'esquive un rayon laser qui a bien failli me transpercer la tête. Mes yeux se tourne vers l'origine du tire, et je me rends compte que la troisième enquiquineuse sur cette place a réussit à se sortir de la zone de silence. Evidemment, cette endroit me semblait trop calme... J'entends son rire hystérique d'ici et elle arme un engin deux fois plus gros qu'elle... Je grimace et je remarque que ma main gauche s'est placée d'elle-même sur mon épaule... En sang. Elle ne me loupera pas deux fois...
Je serre le poing libre, et d'une rage que je n'ai jamais ressentis auparavant, j'ordonne aux voidlings d'attaquer la jeune femme aux cheveux bleus. Une grande partie de mon armée se divise pour aller lui rendre visite, l'autre se rapproche de moi pour me protéger. C'est comme s'ils comprennent la rage qui m'anime, ce sentiment d'éternel colère. Qu'est-ce qui m'arrive... ? Ce comportement ne me ressemble pas. Et alors que je pose mes yeux sur l'un d'entre eux, qui me fixe avec insistance, je me rends compte que j'ai touché de très près la même pensée qu'eux. Je rejoins très surement la pensée collective des voidlings autour de moi.
C'est... vraiment troublant et fabuleux. Je peux presque voir à travers leurs yeux, sentir se qu'ils ressentent, comprendre ce qu'ils comprennent du monde qui les entoure. J'apprends, à ce moment là en l'espace de quelques secondes, tellement de chose qui sont dignes d'atterrir dans un livre de chercheur. Même moi, qui commence à bien connaître le Void, j'en suis impressionné.

Je ferme les yeux un instant pour écouter une information d'un groupe de voidlings qui s'est détaché pour parcourir les ruelles adjacentes : Renfort. Des renforts arrivent.

Bon sang... Les trois là me donnent déjà du défi, je ne suis pas sûr que je peux tenir contre plus de personnes en même temps avec seulement des petites créatures. Mais ma réflexion ne peut aller plus loin puisqu'une personne m'arrive dessus à pleine vitesse. Surpris, je n'eus pas le temps de réagir qu'un choc m'arrive sous le menton et que j'en tombe à la renverse. Mes compagnons me défendent comme ils peuvent en s'accrochant à l'agresseuse qui eut le temps de m'en remettre une de sa main gauche. Je l'entends répondre à ma provocation par... la provocation. Hahaha, de toute beauté...
Étalé sur le sol, je dois une fière chandelle à l'amas de bestioles qui se ruent sur elle. Ils me protègent d'une succession de coups que je ne peux encaisser éternellement. Je me retrouve en difficulté pour la première fois depuis que je suis près de la faille...
D'ailleurs... C'est étrange, mais j'ai comme l'impression qu'elle perd de l'énergie ... ?!
Mon regard se tourne vers elle. Cette dernière laisse passer moins de petite créature, faisant la place pour deux, trois gros bestiaux qui s'attaquent aux habitants, la faim bien apparent dans leurs façons d'agir. Je le sais, car je devine même leurs pensées... : Nourrir l'alpha. L'alpha ?
Je ne tarde pas à comprendre ce qui va se produire et je me mets à rire à plein poumon. Je regarde mon agresseuse dans un sourire machiavélique :
- Tu veux vraiment savoir pourquoi il ne faut pas nous défier impunément ? Regarde...

En puisant dans mon énergie, je réussis à créer une zone de silence pour la désorienter et me permettre de m'éloigner du combat de quelques mètres. Je reprends mon souffle, tenant toujours mon épaule blessé. Je me suis écarté de là, pour ne pas gêné la faille... Ce qui va sortir de là dépasse les cauchemars les plus terribles. Même le prophète du Void grimace à la vue de cette espèce de mille pattes géants qui entre sur la place de Piltover. Long de plusieurs mètres et gros comme deux charrettes (pour pas dire camions), il a l'apparence charnue et violine comme n'importe lequel de ses congénères. Il possède une dentition pointue horrifique... Difficile de ne pas deviner son but premier. Et moi qui peut entendre ses pensées, j'en tressaille d'horreur. Pourtant j'en ai vue des visions du Void.
L'alpha donc ? Les voidlings ont amassé assez de victimes, donc d'énergies pour leur monde, ce qui a permit à cette créature de suivre le mouvement, de venir jusqu'à nous. Bizarrement, je sens qu'il n'est pas là pour me défendre, je lui ai seulement permis de passer d'un monde à l'autre. Mais alors que va-t-il faire ?
Dans un hurlement à en faire fuir les fantômes, il déferle sur la ville sans se soucier de la faille, ni du combat sur la place, ni de nous. Destruction, massacre, provision. Je comprends mieux. Il veut juste s'occuper des personnes qui essayent de fuir la violence du combat. Se repaître de leurs chairs pour amasser le plus d'énergie possible... Qu'il en soit ainsi, si c'est la Voix d'Icathia qui l'ordonne.

Debout, à peine plus loin de mon adversaire, je me redresse, prêt à me défendre à la moindre attaque. Je n'ai pas perdu mon sourire alors que je la fixe avec des yeux qui se sont mis à briller plus fort, dégageant une énergie partagée avec toutes ces bêtes venus de l'autre monde.
Nous sommes légions.

© TALES OF RUNETERRA


Revenir en haut Aller en bas
Ahri
› THE NINE-TAILED FOX
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Féminin Age : 22
Messages : 20
Localisation : Ionia

Feuille de Jeu
Réputation ::

Sujets Roleplay ::

Grimoire ::

MessageSujet: Re: [EVENT] Faille à Piltover   Dim 10 Mai - 14:32


Chaos à Piltover

Vi -  Caitlyn  -  Jinx



Tout s'enchaine rapidement. Tirer, tirer, tirer. Recharger. Recommencer. Ecraser du talon les insectes rampants gros comme des plaques d'égouts qui tentent de s'approcher.
Jinx semble visiblement en pleine hystérie, mais encline à profiter du chaos ambiant, en visant, heureusement, la bonne cible. Pour le moment. Et Vi, à côté, reprend ses esprits, à mon grand soulagement, rapidement. Il ne lui faut pas longtemps pour comprendre l'origine de ses visions d'horreur, et pour aller dire ses quatre vérités au prophète du néant. J'en ai mal à la mâchoire, rien qu'en voyant le coup fracassant qu'elle lui porte. Celui-là, il s'en souviendra un moment !

Les créatures ne m'approchent plus vraiment, à mon grand soulagement. Elles se concentrent sur Jinx, et sur Malzahar lui-même, lui servant d'amortisseur, pendant que Vi lui fracasse la tête. J'attends, ajustant mes lunettes Hextech, en joue, une ouverture, entendant un léger bruit de cliquetis... Ca y est, elle s'est décalée, me laissant le champ libre !
Un pacificateur suivi de plusieurs balles pour le calmer. Je grince des dents.
N'importe qui serait tombé depuis longtemps, sous l'averse de coups et de balles. Mais lui semble protégé par ces infestation.

Mon sang se glace dans mes veines en comprenant l'origine du bruit que j'ai remarqué plus tôt. En l'apercevant.
Cette chose... Me donne envie de hurler. De m'enfuir. Bon sang, je suis Shérif, supposée arrêter les criminels, pas des mille pattes géants aux dents acérées ! Figée quelques instants par la terreur, je peine à reprendre mon souffle. Cette chose pourrait détruire la ville à elle seule. Cette faille n'en finira-t-elle jamais de vomir ces furies ?

Un adversaire à la fois. Calme. Suivre le protocole. C'est Malzahar qui les appelle, et il est affaibli... Il ne tiendra plus longtemps. Une fois qu'il sera tombé, nous aurons le loisir de nous occuper de cette créature démoniaque avec l'aide des robots de la ville.

En joue. Je me concentre. J'inspire profondément, puis expire, lentement, comptant jusqu'à 4.
Mon tir chirurgical part, fusant à toute vitesse, en pleine tête. Avec le temps que j'ai pris pour viser, ce coup est dévastateur. Désormais, il faut en finir. Si les victimes ont encore pu être limitées, si nous perdons du temps, c'est la ville entière qui risque d'être rasée.

© TALES OF RUNETERRA
Revenir en haut Aller en bas
Jinx
› THE LOOSE CANNON
› THE LOOSE CANNON
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Féminin Age : 24
Messages : 31
Localisation : Piltover

MessageSujet: Re: [EVENT] Faille à Piltover   Ven 15 Mai - 10:42


Chaos à Piltover

Vi -  Caitlyn  -  Jinx



J'allais tirer au minigun sur l'abrutis en violet quand Fat Hant lui décocha un uppercut à l'aide de ses énormes poings. Aoutch. Décidément, je n'aurais pas aimé être à la plaçe de l'enturbané ! En tout cas, la scène que j'avais sous les yeux avait quelque chose de fascinant... En mourant, les scarabées laissaient sur le sol des flaques de sang mauve et des morceaux de carapace brillantes, et distraitement je me demandais si il n'y avais pas moyen d'en récupérer pour décorer mes armes...

Distraite, je me sentit soudain déséquilibrée. Et pour cause : une vague de scarabées violets déferlaient sur ma frêle personne et venait de me faire tomber ! Je m'écrasai durement sur les fesses dans un cri, laissant tomber Bang-Bang sous mon bras. Les mandibules des insectes lacérèrent ma peau, m'infligeant des blessures certes légères, mais sous le nombre je n'allais pas tenir longtemps... Paniquant, je poussai un cri bien loin de ceux auxquels la population de Piltover était habituée de ma part. Forçant mon esprit à occulter la douleur, ma main à présent ensanglantée se referma sur une grenade accrochée à ma ceinture. J'en arrachai la goupille avec les dents avant de simplement la lâcher pour tenter de m'extirper de cette marée grouillante de créatures d'un autre monde. J'avais fait quelque chose comme un mètre, un mètre et demie, lorsque l'explosion provoquée parle pyromâcheur me propulsa contre un mur.

Je me relevai, le corps douloureux. A cause de l'explosion, j'avais à présent le dos et les cuisses brûlées. pas énormément hein, mais c'était tout de même très douloureux. De même, les multiples plaies infligées par les bestioles de malheur me lançaient. D'un geste furieux, j'essuyai la suie qui couvrait mes bras en bloquant mes pensées sur ce qui allait se passer. Pas question d'être parasitée par de mauvais souvenirs, que cette douleur ne rappelaient que trop bien... A nouveau, je laissai un immense sourire étirer mes lèvres et je posai la main sur une nouvelle grenade. Ouais, j'apprend pas de mes erreurs moi. Enfin pas assez pour m'empêcher de recommencer quand il s'agit de faire exploser des trucs. A nouveau je visai la marée de voidlings, dégoupillai la grenade et la lançai. La nouvelle explosion, cette fois observée de loin, fut bien plus plaisante à mes yeux. C'est alors que mon regard fut irrésistiblement attiré vers une ombre massive qui s'étendait sur la place.

Un énorme mille-patte violet de la taille d'un immeuble venait de sortir du trou dans le sol. Gigantesque. Plein de pattes et de mandibules destructrices.

Violet.

Un air d'adoration se peignit sur mon visage. Ouais, c'est un genre de scarabée géant XXL, et alors ? Lui, il s'en fiche de ma gueule, de Vi et de Caitlyn, il va juste dans les rues pour tout casser. J'aime ça. Distraitement, je balançai une nouvelle grenade dans le tas de bestioles grouillantes, puis j'entrai dans l'immeuble contre lequel je m'étais suis ramassée tout à l'heure. J'en montai les marches quatre à quatre, sentant les fondations du bâtiment trembler sous mes pieds devant l'avançée du Voidling géant, comme si le bâtiment lui-même craignait son arrivée. Lorsque j'en atteignit le toit, je me rendit compte que j'avais juste eu une chance monumentale : Une énorme patte d'insecte faucha le bâtiment, et sans perdre un instant je me propulsai en avant.

- TAIAUT !!!

Tout l'air quitta mes poumons au moment ou je m'écrasai à plat ventre sur le dos de l'énorme créature. Pas important. Je sautai sur mes pieds, trouvant mon équilibre sur la créature violette délicieusement destructrice, puis j'observai tranquillement le carnage en lui tapotant la carapace. Brave bête. Je gardai la main proche de Poiscaille cependant, pour deux raisons : Au cas ou la bestiole ne décide que j'étais un passager indésirable, mais aussi parce-que si je jugeais qu'elle faisait pas assez bien son travail... Et bien, qui mieux que Jinx pour intervenir ?


© TALES OF RUNETERRA




« I'm a mother fucking zombie slayer ! ♥ »
– Jinx~
Piltover Bay Lullaby

Revenir en haut Aller en bas
Vi
› PILTOVER ENFORCER
› PILTOVER ENFORCER
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Féminin Age : 20
Messages : 14
Localisation : Right up your ***

Feuille de Jeu
Réputation ::

Sujets Roleplay ::

Grimoire ::

MessageSujet: Re: [EVENT] Faille à Piltover   Jeu 28 Mai - 21:04


Chaos à Piltover

Vi  -  Caitlyn -  Jinx


Je sentis les bestioles me monter sur le corps, mordre dans ma chair qui n’était pas protégé par mon armure. La douleur fusait de partout, c’était insupportable, mais je continuais de le frapper. Les p'tites saletés encaissaient une partie des coups et cela ne faisait que me frustrer encore plus. Je poussais mes gants au bout de leur limite, je forçais mon corps à braver la souffrance. Je voulais le voir tomber, complètement démoli, tout comme cette ville- MA ville- qu’il était en train de ravager. Dans ma tête, il n’y avait que deux choix : c’était lui ou moi.

Puis, il se mit à rire. Je serrais les dents de colère. Je sentais le sang bouillir dans mes veines : je ne m’étais jamais vu aussi frustrée, mais cette rage aveuglante était tout ce dont j’avais besoin en ce moment.

En seul coup, je sentis une faiblesse me surprendre. On aurait dit que mon corps était vidé d’énergie, qu’il s’affaissait sous le poids…sous le poids de quoi d’ailleurs? Je regardais à mes pieds, voyant une sorte de zone mauve m’entourer. Un mal de tête me prit, mes tempes vrillaient : on aurait dit que je vivais le pire hangover de toute ma vie, sauf que là, je n’avais pas bu une goutte. Je posais un genou à terre, les saletés qui continuaient de m’attaquer. Mais elle était moins nombreuse : elle se concentrait sur Jinx. Justement, j'entendais les explosions résonnées plus loin, ce qui m'indiquait qu'elle faisait une trouée au sein de leur rang. Au fond de ma tête, j’espérais simplement que Cait n’était pas blessée, du moins mortellement. Le seul signe de vie que j’entendais était les coups de feu incessants de son fusil, ce qui me rassurait.

Une fois la zone de silence disparu et le malaise qui venait avec, je me redressais, reprenant rapidement mes esprits pour voir que Malzahar s’était replié. J’étouffais une injure alors que je continuais de me débattre et d’écraser les bestioles du Void. Puis, je la vis.

Elle était immense, beaucoup trop pour qu’on puisse l’arrêter. Un immense insecte géant, visiblement un mille-pattes. Dans un fracas assourdissant, elle fit tomber un immeuble, dégageant un nuage de poussières autour. Je détournais le regard en songeant aux gens qui étaient à l’intérieur. Elle continua à progresser, détruisant tout sur son passage. Allait-il y avoir une fin bordel?!

Je sentais la panique me prendre. J’avais l’impression de me sentir impuissante… Non, je l’étais. On s’acharnait depuis je ne sais combien de temps à tuer cet enfoiré, ou juste l’affaiblir, et il ne plie pas d’un poil. La faille semblait simplement se refermer, juste après avoir balancer le dessert. Au moins, la bibite géante ne s’occupait pas de nous.

Je ne savais plus quoi faire. Continuer à se battre en espérant le vaincre? Et alors, qu’est-ce que ça changerait? On pouvait supposer que les bestioles allaient se barrer, mais c’était des suppositions. Et si, au contraire, elles devenaient en colère?  Se battre, c’était signer l’arrêt de mort de Piltover.
Ou devraient-on se replier et essayer d’évacuer le plus de civils possible, en espérant obtenir de l’aide des autres Cités-États et de pouvoir les repousser? Mais quoi faire si, au quatre coins de cette terre, ils étaient tous dans la même situation?

Ma tête tournait. Je continuais de machinalement frapper tout ce qui était devant moi ou qui tentait de m’atteindre. Du coin de l’œil, je vis Caitlyn qui continuait à se battre. Je fermais les yeux quelques secondes, prenant une grande inspiration. Tant que Cait continuerait, je resterais à ses côtés, peu importe sa décision. Quitte à mourir. Je rouvris mes yeux, cherchant maintenant Jinx du regard : sincèrement, je me foutais pas mal de savoir son état, je voulais juste ne pas la perdre du regard.  

Justement, elle n’était plus là. Deux choix : elle était morte (ce qui ferait bien mon affaire) ou bien elle s’était barrée (ce qui ne me surprendrait pas). Sincèrement, je ne m’étais pas préparée à ce qu’il y ait une troisième option. Quand je vis la tête de l’immense mille-pattes se dessiner entre quelques immeubles plus loin, je vis une silhouette, debout, sur la tête de l’insecte.

Il n’y avait qu’une seule personne au monde assez folle et stupide pour faire ça : Jinx. J’en fulminais intérieurement. Non seulement elle était sur le dos de la putain de bestiole, mais elle n’en profitait pas pour s’en débarrasser. Comme si elle admirait le spectacle : la connaissant, c’était sûrement un truc débile dans le genre.

Voyant que nous n’étions plus que deux, il n’y avait pas de temps de perdre. Il fallait donner le tout pour le tout et en finir avec lui. Même si j’étais affaiblie, je ne reculerais devant rien. Je piquais un sprint, du mieux que je pouvais avec le raz de marée de bestioles. Il fallait que je me rapproche, juste un peu. Je souris en voyant que la distance était suffisante. Si Cait et moi, on concentrait notre énergie sur lui, alors peut-être y avait-il une lueur d'espoir.

On va voir si tu fais autant le malin avec la mâchoire cassée, pensais-je.

Je chargeais mes gants de nouveau, franchissant la distance qui me séparait de lui, les bestioles étant tassées de mon chemin. J’ignorais si j’allais y passer, mais tant qu’à mourir, autant essayer d’emporter ce connard avec moi.


© TALES OF RUNETERRA
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [EVENT] Faille à Piltover   

Revenir en haut Aller en bas
 

[EVENT] Faille à Piltover

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Event 5 : Ecriture & Dessin
» Halloween event !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Valoran :: North East :: Piltover-