lienlien
› Musiques Riot Games



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 [EVENT] Le Void s'éveille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eidô
› LA LAME MAUDITE
› LA LAME MAUDITE
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Masculin Age : 20
Messages : 24

MessageSujet: [EVENT] Le Void s'éveille   Dim 1 Fév - 0:30

FAILLE EN IONIA

Affrontez Eidô et Ur'Sinne



 …Je ne me lasserai jamais du paysage Ionien, les temples abandonnés avec leurs jardins tous plus magnifiques les uns que les autres, les allées de cerisiers en fleur. J'ai toujours aimé prendre du temps pour me promener à Ionia et découvrir des endroits perdus d'un territoire que j'ai jadis défendu. Après quelques minutes de marche je fais face à un imposant temple, qui a probablement subi des dégâts venant de l'invasion Noxienne, mais quelque chose cloche ici, je ressens une énergie inconnue. J'avance et j'entre dans l'enceinte du temple, je progresse sur un ponton orné de petits lampadaires. Je fais face à une imposante porte, je suis perplexe, je trépigne d'impatience de découvrir ces lieux mais je ressens de plus en plus une énergie spéciale qui ne quitte pas. Je pousse la grande porte qui grince, une fois la porte grand ouverte ma marque commence à briller fortement. L'énergie que je ressens serait-elle d'origine Voidienne ? Je fais un pas dans le bâtiment, mon corps tremble et petit à petit je ne peux plus bouger malgré mes efforts, des raies violettes commencent à sortir de la marque pour comme à leurs habitudes se diriger vers l'extrémité de mes membres. Je ferme les yeux pendant une seconde puis un bruit bizarre retenti celui-ci me glace le sang. J'ouvre les yeux et je tombe nez à nez sur un portail vers le Void. Une seconde plus tard, je ressens Ur'Sinne bouillir, cette énergie lui donne envie de sortir, j'ai chaud et je commence à perdre connaissance. Je vois trois personnes s'approcher du temple, j'essaye de faires de grands signes pour qu'ils s'éloignent et qu'Ur'Sinne ne s'en prenne pas à eux. Je perds connaissance quelques instants plus tard. Je me réveille devant le portail mais je ne suis plus le même, Ur'Sinne a pris contrôle de mon corps et j'ai aussi l'impression qu'il prend peu à peu possession de mon esprit...

Ce portail... Ce maudit Malzahar voudrait-il s'en prendre à d'Eidô . Il peut toujours rêver... Mais en même temps j'ai l'impression que ce portail a pour vocation de s'attaquer directement à moi ou à ce monde. Je sens que Malzahar cherche à me contacter, serait-il en train d'essayer de me donner un ordre ? Je ne veux pas lui obéir... Je dois résister... Je sens une énorme puissance montée en moi, je ressens l'appel du void, je ne peux pas y résister. Un voile violet recouvre ma vision et je perds peu à peu toute volonté de résister. Je regarde le portail, je dois le défendre, je dois laisse Malzahar s'emparer de ce temple, puis d'Ionia puis de ce monde. Je baisse la tête, sourit légèrement et me retourne vers les trois personnes derrière moi.

▬ Bienvenue, je suppose que vous êtes ici pour la faille, vous devrez me passer sur le corps. Mais je trouve que vous affronter vous trois tout seul est presque trop facile pour vous... si vous permettez je vais faire un tour de l'autre côté....

Je saute dans le portail avant de ressortir vêtu d'une armure lourde Voidienne, je dégaine ma lame et fais signe aux trois combattants d'engager le combat.

▬Allez-y si vous en avez le courage !    

© TALES OF RUNETERRA




"Hmph ! Tu es si faible..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [EVENT] Le Void s'éveille   Dim 1 Fév - 20:04



Le Void s'éveille

Un déséquilibre s'est crée à Ionia

Le néant s'éveille.

Les jours passent et se ressemblent sur l’île d'Ionia, je passe mes journées soit à m’entraîner en solitaire, soit traquer des ninjas des ombres et Yasuo ou encore voyager à travers l'île comme souvent. J'avais encore choisi cette option, le pays avait encore tant de mystère à me montrer, de plus la journée s'annonçait favorable pour cela.... enfin c'est ceux que je pensais... J'avais l'habitude de dormir sur de grands arbres lorsque je dors en forêt, se fut encore le cas ce matin là, je me pris des baies en guise de petit déjeuner avant de refaire ma longue natte, ainsi que les bandages sur mes phalanges et mon visage. Je suis le fils d'un ancien mais je reste quand même un ninja, l'anonymat est mon domaine....

Puis après ces habitudes, je me suis remis en mouvement pour aller en direction des ruines du à la guerre qui avait opposé ma nation contre les forces Noxiennes, ces lieux étaient souvent abandonnés sauf pour les voyageurs et les villages en reconstructions. Je passais à proximité d'anciens ruines de maisons lorsque je sentis un déséquilibre, une force grandiose qui ne se trouvait pas à cette endroit lors de mon dernier passage et surtout dangereuse à proximité de mon emplacement.... La journée commença déjà à se dégrader... Je me rendis vers la source d'énergie, un temple en ruine et je m’arrêta face à l'entrée pour remarquer que je n'étais pas le seul, une jeune femme limite une jeune fille ainsi qu'une boule de poil, certainement un yordle. Puis je remarqua une quatrième personne, un guerrier faisant des grands gestes à notre attention pour nous dire de partir, cependant je devais savoir la source de ce problème, jusqu'à qu'il s'évanouisse quelques secondes avant de se relever. Pendant ce cours laps de temps, je m'étais rapproché pour y voir mieux et ceux que je remarqua m'interpella, une faille d'un violet intense se trouvait à l'intérieur. Le néant avait infecté la zone et l'équilibre des choses avait été rompu.....

Je pensais que cet homme allait nous aider lorsque je m'approcha encore plus en compagnie de deux autres personnes lorsqu'il se mit à nous provoquer de lui passer sur le corps... quoi de plus facile des simples lancers d'aiguilles pouvaient suffire à le défaire et après s'occuper de la faille.... encore une fois, j'avais pensé trop vite... Le guerrier avait plongé dans la brèche pour ressortir avec une armure lourde sur le dos, les grandes parties de son corps avant vulnérable étaient maintenant protéger par d'épaisses plaques d'aciers.... Les reflets violets de l'armure montrent aucuns défauts visibles, le futur combat allait déjà se corser. Il dégaina son arme, une belle lame digne des forges Ioniennes, le tranchant devait être aussi exceptionnel que celle de mon couteau, cependant des reflets violets arpentaient l'acier. Puis il se remit à nous provoquer avec une voix sereine et provocatrice :

Allez-y si vous en avez le courage !

Le courage... j'en avais suffisamment pour ne pas être impressionner par sa lame ou même sa nouvelle armure...Le regard confiant, je descendis sur mes appuis pour me retrouver plus bas sur mes appuis et avoir un meilleur centre de gravité avant de sortir des aiguilles grises en acier, celle de pour être projetés sur un adversaire, je les lança rapidement sur cet homme sur les bras ainsi que les jambes car généralement ces partis d'armures étaient généralement faibles pour pouvoir permettre le mouvement du porteur.... Encore une fois, j'avais tord et je vis tout mes aiguilles d'aciers rebondirent sur les jambières et les brassières sans pour autant l'endommager. La surprise me gagna, cet homme allait être vraiment difficile à neutraliser, mais il va également être un bonne entrainement, cependant je dois agir comme un ninja et utiliser mes talents d’assassins pour pouvoir se défaire de lui, en plus avec les deux autres êtres présents..... Que faire ?? Rester visible pour les protéger des attaques ou agir dans les ombres et l'assassiner en comptant peut être deux pertes.... Ce choix est encore incertain



Code by Wiise sur Never-Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Tharja
› LE SACRIFICE
› LE SACRIFICE
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Féminin Age : 22
Messages : 32

Feuille de Jeu
Réputation ::

Sujets Roleplay ::

Grimoire ::

MessageSujet: Re: [EVENT] Le Void s'éveille   Mar 3 Fév - 2:41


Faille en Ionia


Ionia. J'arpente cette île depuis près d'une semaine, maintenant, ayant quitté les lieux plus peuplés du sud, pour m'aventurer à travers la nature sauvage, à la populations moins dense. J'ai toujours craint de visiter cette île, le souvenir de la guerre sanglante encore bien présent dans mon esprit, bien que je n'y ait pas pris part personnellement, de nombreuses rumeurs inquiétantes m'ayant toujours été véhiculées. Pourtant, les gens que j'ai rencontré ici ne sont pas les sauvages avide de vengeance que l'on m'a toujours décrit. Ils m'ont paru accueillant, ouverts, généreux, et compréhensifs, bien que fiers de montrer leurs forces. En somme, ils sont comme tous ceux que j'ai pu croiser en dehors de Noxus durant les années que j'ai passé à explorer Runeterra. Parfois, je me demande même si ce n'est pas moi qui les rend comme ça. C'est prétentieux de le penser, mais pourtant, cette manie qu'ont tous les gens de vouloir me frotter la tête affectueusement quand je parle avec eux, je ne l'ai jamais observée envers d'autres personnes. Etrange.

Depuis plus de dix ans que la guerre est a pris fin ici, la nature a repris ses droits. Même sur les lieux ou les restes des dévastations sont les plus impressionants, la végétation recommence à envahir le paysage, donnant un aspect désordonné et sauvage. J'aime cette vue. Je me sens à mon aise, loin des regards, dans ces éléments turbulents, qui même après avoir été détruits, renaissent, plus forts que jamais.
Quelque chose me pèse soudainement. Comme si l'air s'était brutalement alourdi, et qu'un orage menaçait d'éclater. Pourtant, le ciel est découvert, quoi qu'un peu... assombri ? C'est étrange. Cette sensation de lourdeur s'intensifie au fur et à mesure que j'avance, et le pendentif ornant mon collier se met à briller sans raison. Comme si l'air était chargé de magie... Mais d'une magie bien désagréable et pesante. Suivant mon instinct, je le laisse guider mes pas, jusqu'à arriver devant une sorte d'immense temple. Au même moment, d'autres personnes arrivent, l'un portant des vêtements traditionnels des combattants du coin, et l'autre, un... Yordle ? Je n'ai pas souvent eu l'occasion de voir ces créatures, si ce n'est les rares que j'ai pu croiser dans les grandes filles, autres que Noxus. Pourtant, il ne me semble pas en avoir jamais vu de semblable à celui-ci, particulièrement au niveau de ses oreilles, plus petites et plus rondes, ainsi que de la longue queue touffue qu'il enroule autour de lui, ce qui m'arrache un sourire. Il est mignon.

" Bonjour !", je lance joyeusement à l'intention des deux autres. " Vous savez ce qu'il se passe ici ? "
Puis, je remarque une troisième personne, à l'intérieur du temple, qui se tient devant... Est ce donc celà qui emplissait l'air de cette magie opressante ? On dirait une voile géant, ou plutôt, comme une sorte d'immense portail noir, aux contours violacés. Mon pendentif s'agite encore plus à proximité. Clignant des yeux, ébahie, je tourne ensuite mon regard vers l'homme debout ici. Il est grand, au moins deux têtes de plus que moi, et a une stature fixe, les bras croisés. Il nous souhaite la bienvenue, et je lui sourit... Avant que mon sourire ne s'efface en entendant la suite. Ici pour la faille ? Lui passer sur le corps ? Nous affronter ? Je n'ai pas signé pour ça, moi !
Il disparait soudainement dans le portail, et mon coeur accélère un peu. J'ai un mauvais pressentiment, et toute cette énergie négative me semble particulièrement néfaste. Cet endroit a déjà subit beaucoup de ravages, il faut le préserver des perturbations que cette chose risquerait d'amener. L'homme ressort subitement, vêtu d'une armure lourde, et portant une lame lourde à l'aspect inquiétant.
Il semble visiblement agressif, à l'égard des deux personnes qui se tiennent près de moi. Tant pis pour la découverte qu'ils feront de ma condition, protéger leur vie est plus importante. Me plaçant devant eux, je déploie longues et larges ailes, de près de trois mètres d'envergure, autour de moi, créant une légère bourrasque.

" Bonjour " , je dis d'une voix calme, à l'homme en armure. " Je m'appelle Thysia. Et vous, qui êtes vous ? "
Je n'aime pas me battre. Je n'ai pas envie de lui faire de mal, je ne souhaite de mal à personne. Mais s'il en vient à porter une attaque, il est de mon devoir de défendre mes nouveaux compagnons.

" Pourquoi faites vous celà ? Cette faille, comme vous l'appelez, cause du tort aux environs. L'énergie négative qu'elle dégage perturbe tout l'environnement... Si personne ne fait rien, Ionia sera détruite ! "
Puis, repliant une aile devant mon corps pour me protéger d'un éventuel coup le temps que je me protège mieux, et gardant l'autre dressée comme un mur entre lui et le reste de la petite troupe improvisée, mes lèvres s'agitent silencieusement, incantant rapidemet pour former un bouclier protecteur.

Je ne sais pas quel effet se produira lorsque la magie que j'utilise entrera en conflit avec l'énergie négative qui règne dans ces lieux, mais je n'ai pas le choix.




© TALES OF RUNETERRA


Don't know who I am anymore

Revenir en haut Aller en bas
Hiroyuki Bihukaï
› LE GOUVERNEUR DE LA GLACE
› LE GOUVERNEUR DE LA GLACE
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Masculin Age : 24
Messages : 114

Feuille de Jeu
Réputation :: 3

Sujets Roleplay ::

Grimoire :: http://tales-of-runeterra.forumactif.fr/t68-hiroyuki-le-gouverneur-de-la-glace

MessageSujet: Re: [EVENT] Le Void s'éveille   Mar 3 Fév - 22:05

Son diadème l'avait prévenu du danger. En alerte, il ne put que guetter chaque recoin de la zone dans laquelle il se trouvait. Un danger d'origine magique, assez puissant pour réagir avec les pierres d'Isaka. Ici, sur l'île la plus paisible qu'il avait jamais visité. Que se passait-il ? Non loin de là, de lumières violacées faisaient leur apparition. La priorité était de protéger le territoire de toute menace. C'était le rôle d'un Gouverneur. Quoi qu'il se trame de ce côté, si cela était nuisible aux habitants d'Ionia, il ferait tout pour l'enrailler.

Il bondit et se hâta. Ses craintes étaient bien fondées. De ce portail émanait une force maléfique qui plombait l'atmosphère. Qui était donc l'homme devant cette faille ? Dans un réflexe de son peuple, Hiroyuki enroula sa queue autour de sa taille et leva les oreilles, dans l'expectative. Il remarqua enfin les deux autres personnes près de lui. Visiblement, ils étaient dans la même situation que lui, à se poser des questions. Soudainement, avant qu'il ne puisse ouvrir la bouche pour demander des explications, la jeune humaine eut le courage de s'avancer et de se présenter. Elle fit émerger des ailes qui n'avaient aucuns moyens pour se cacher dans son corps ! C'était trois fois sa taille, facilement ! Pure magie ? En tout cas, cela ne pouvait être simplement naturel. Voir les ailes de cette jeune fille lui rappela les dessins de sa déesse, mais il ne poussa pas la réflexion bien plus loin.

L'homme s'équipa en un aller-retour dans la faille et les provoqua. Hiroyuki serra les dents, comprenant que le combat était inévitable. L'autre humaine attaqua avec des aiguilles mais ce fut totalement inefficace. Le doskaï ne savait pas comment détruire ou même ébrécher une armure pareille. Peut-être en le faisant geler de l'intérieur ? Il prit une grande inspiration et souffla une brume glacée sur le champ de bataille. Ses alliés ressentiraient moins les effets néfastes provenant de la faille et l'homme en armure aurait plus de mal à coordonner ses mouvements d'attaques.

Préparant le prochain sort, le Gouverneur resta légèrement en retrait.
Revenir en haut Aller en bas
Hua Fei
› LA TRAQUEUSE DES OMBRES
› LA TRAQUEUSE DES OMBRES
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Féminin Age : 23
Messages : 51

Feuille de Jeu
Réputation ::

Sujets Roleplay ::

Grimoire ::

MessageSujet: Re: [EVENT] Le Void s'éveille   Jeu 19 Fév - 7:27






Le voild s'éveille
Hua Fei et compagnie

L e vent souffla étrangement fort et le bras droit du maître des Ombres dû s'arrêter un moment afin que la brise ne retombe. Les mèches de sa frange cessèrent de s'agiter et elle inspira profondément. Il y avait quelque chose dans l'air, un mauvais présage, une prémonition d'une catastrophe à venir. Un ninja doué avait tendance à être en mesure de ressentir ce genre de chose, de déceler les signes dans le changement de l'énergie autour d'eux. Un vent soudain empreint d'une telle sensation d'inconfort la rendait méfiante.  

La Kunoichi monta les marches de pierre menant à la cour principale du temple et retrouva le samurai des Ombres sur son chemin. Assis confortablement au sommet de la pente de pierre, discutant brièvement avec quelques disciples de Zed. Elle le considéra longuement en silence avant de s'approcher, les poings serrés légèrement. Les disciples concernés se tournèrent prestement vers elle lorsqu'ils sentirent sa présence. Ils la saluèrent respectueusement aussitôt. Derrière son foulard, un rictus cruel se forma sur ses lèvres.

-Dans cet ordre, nous n'acceptions pas les paresseux, pourquoi vous n'êtes pas en entraînement? demanda-t-elle froidement en fronçant les sourcils. Les disciples redressèrent subitement l'échine et se confondirent en excuses avant de disparaître soudainement. Hua Fei observa brièvement la poussière qui retombait après leur disparition et baissa les yeux vers le gardien des Ombres, Onimura Yoruichi qui avait une bouteille d'une quelconque bière à la main. Onimura...

Sa main s'envola telle la foudre et claqua la main du samurai avec une force suffisante pour envoyer virevolter la bouteille plus loin.

-Arrête de faire n'importe quoi et distraire les disciples, espèce d'imbécile! lui cria-t-elle au visage avant de se détourner furieusement, dégoûtée par la situation et surtout parce ce qu'elle s'apprêtait à lui dire. Je ne comprend pas l'énergie changeante, ces jours-ci, mais nous avons une mission et tu dois me suivre, je pressens l'arrivée d'un évènement important. Tu devrais l'avoir senti toi aussi, non?

Elle passa à côté de lui.

-Prépare tes affaires, nous partons dans une demi-heure.


Si elle avait ressenti une étrangeté dans l'air, jamais Hua Fei ne se serait attendue à apercevoir ce qu'elle voyait du haut de son perchoir accompagné par le gardien des Ombres. Elle considéra longuement le portrait qui défilait sous ses yeux et son attention s'arrêta particulièrement sur la figure qui semblait protéger ce qu'elle nomma intérieurement une faille. Une faille menant vers un autre monde. Pourquoi avoir fait suffisamment de lectures, elle avait une idée de quoi il pouvait s'agir.

-Ah, un samurai, une communauté d'imbéciles sans cervelle, elle prit une pause, puis tourna la tête vers le gardien des Ombres qui se tenait à ses côtés. Elle afficha un sourire qu'on aurait presque pu dire emplit d'une certaine honnêteté. Évidemment, toi tu es différent... ou presque.

Elle reporta son attention sur le combat qui avait débuté plus bas. Prudente et peu encline à participer à l'action, Lin préférait se contenter d'observer la situation de loin, là où personne ne pouvait sentir leur présence. Un individu en particulier attira son attention et elle ne pu empêcher une exclamation moqueuse s'échapper d'entre ses lèvres.

-Regarde, Onimura, il semblerait qu'une chienne de Kinkou se jette dans la mêlée, comme c'est intéressant...



© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart





Yoruichi and HuaFei



Dernière édition par Hua Fei le Mar 17 Mar - 4:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eidô
› LA LAME MAUDITE
› LA LAME MAUDITE
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Masculin Age : 20
Messages : 24

MessageSujet: Re: [EVENT] Le Void s'éveille   Sam 28 Fév - 0:18

FAILLE EN IONIA

Affrontez Eidô et Ur'Sinne



...J'ai cette envie irrépressible de tuer, et elle ne va qu'en s'amplifiant lorsque cette jeune fille s'approche de moi pour se présenter, n'aurait-elle pas entendu ce que je viens de dire ou est-elle juste idiote ? Elle déploie des ailes qui n'ont l'air ma foi assez peu résistante malgré une très grande envergure, peut-être trois ou quatre fois plus grandes que la fillette. Mais suite à ses présentations plutôt succinctes, une ninja reconnaissable à ses vêtements et surtout aux projectiles qu'elle vient de m'envoyer, deux aiguilles qui ont littéralement rebondies sur mon armure. Mon armure semble extrêmement résistante, je l'ai reçue d'un voidien lors de mon saut dans le portail et je dois avouer qu'il ne s'est pas moqué de moi. Une petite boule de poil s'avance et glace complètement le futur théâtre de notre affrontement, je n'ai jamais évolué sur un sol aussi glissant et ça risque d'être difficile. La jeune fille semble essayée de défendre ses compagnons avec ses ailes dépliées. Qui dois-je attaquer en premier ? Comment dois-je m'y prendre ? À vrai dire, j'ai deux options, sois, je me concentre sur un seul ennemi et je tente de retenir les autres, sois, je combats les trois en même temps en espérant que certains soient moins résistants que les autres. Je sors lentement ma lame qui au fur et à mesure qu'elle est en contact avec l'air et prendre une couleur violine. Je prends un sourire narquois et regarde mes trois opposants

▬Votre aventure s'arrête ici, mais n'ayez pas d'inquiétude, le combat sera court et votre mort arrive à grand pas, mais elle sera courte, je vous le promets.

Sur ces mots, je fonce sur la jeune fille, tu es l'élue, tu mourras en premier. Je donne un violent coup de pied pour plaquer cette dernière au sol. Mais le sol étant glissant, je perds l'équilibre et je dois m'appuyer sur mon fourreau toujours dans ma main gauche. Je recule prudemment, après un petit temps de réflexion, si je m'en prends à la bestiole qui a fait apparaître cette glace, il a peut-être moyen qu'elle disparaisse. Le voidien m'a dit d'essayer quelque chose, je pointe ma lame sur la boule de poil. Je sens de l'énergie dans cette dernière puis elle tire un espèce de rayon noir avec quelques tâches violettes. Je suis surpris, la puissance de cette armure me surprend et risque de continuer. Le sol et mes mouvements n'étant pas à mon avantage, je décide plutôt de me défendre et de venir à bout de mes adversaires à force de me défendre. Je fais un signe de la main à mes ennemis.

▬Maintenant, c'est à votre tour. Venez si vous en avez le cran.

© TALES OF RUNETERRA




"Hmph ! Tu es si faible..."
Revenir en haut Aller en bas
Tharja
› LE SACRIFICE
› LE SACRIFICE
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Féminin Age : 22
Messages : 32

Feuille de Jeu
Réputation ::

Sujets Roleplay ::

Grimoire ::

MessageSujet: Re: [EVENT] Le Void s'éveille   Ven 6 Mar - 18:48


Faille en Ionia


Une brume glacée envahit la pièce, et me fait frissonner. De légers cristaux de glaces se forment sur les extrémités de mes ailes, et dans mes plumes, je les entends crisser et se briser lorsque je les agite. Comment un froid pareil a-t-il pu se déclencher aussi vite ?
Il semblerait que ça soit le petit Yordle, ou quoi qu'il soit, qui ait créé ça. Il est de plus en plus intriguant, mais le moment est assez mal choisi pour lui en demander plus sur qui il est, vu l'attitude de l'armoire à glace maintenant gelée - cette réflexion me distrait durant un court instant, et je dois reprendre mon incantation à zéro - qui se dresse face à nous, tenant en main sa lame qui prend une teinte sombre, inquiétante, comme venue d'un autre monde. Cette lourdeur me met mal à l'aise... Mais à la réflexion, depuis que cette brume de glace a envahit la pièce, la fraicheur m'aide à me concentrer, et à moins ressentir les effets de cette énergie négative qui me donnait l'impression de vouloir aspirer mon être. Une magie pour lutter contre autre... Il semblerait que cela contribue légèrement à rétablir un certain équilibre autour de nous.

" Restez derrière mes ailes", je lance à mes camarades d'infortune. Pouvoir les protéger en attendant que la situation s'améliore, c'est tout ce que je peux faire pour l'instant. Rapidement, j'incante de nouveau, une sphère de lumière dorée, translucide, apparaissant autour de moi. Ainsi, je pourrais laisser mon corps dévoilé un moment, sans risque qu'il prenne de mauvais coups, et mes ailes pourront me servir à aider les autres.
Juste à temps. Ce qui aurait dû être un violent choc sur ma poitrine, mais absorbé grâce au bouclier, me renverse tout de même sur le sol glissant. Ce geste lui fait perdre l'équilibre cela dit. Je tente de me redresser sur mes pieds, mais dérape sur le gel. Que cela ne tienne, un coup d'aile me fait décoller, créant une forte bourrasque tout autour de moi, et je repose les pieds en douceur au sol, rapidement. Juste à temps pour détendre mon aile droite, et l'interposer entre l'homme et le petit être qui a créé cette glace, au moment ou une violente décharge d'énergie noire est libérée dans sa direction.

Je crie. Mes plumes ont encaissé le choc, mais la douleur est vive. La ou l'énergie a frappé, elles ont pris une teinte noire, et vu l'odeur de brulé, l'extrémité a du calciner.
Mon coeur et mon souffle accélèrent. Cet adversaire est puissant, et je ne sais pas combien de temps je tiendrai. La peur commence à me gagner, mais je dois rester courageuse, protéger mes compagnons, coûte que coûte. Aucun d'eux ne semble particulièrement résistants, et je ne veux pas voir leur vie se faire saper par mon inattention. L'homme nous provoque à venir l'affronter... Non, je ne bougerai pas. Mon rôle est de les protéger, et d'encaisser, pas d'attaquer. De toute façon, je maitrise très mal la magie à visée agressive, et je ne lui ferai pas plus de mal qu'une souris à un éléphant. Tout au plus, je peux tenter de le raisonner.

" Calmez vous, s'il vous plait. Je suis sûre qu'on peut trouver une solution...", j'essaye de garder une voix assurée, et à ne pas céder à la panique. Mais je sens mes émotions envahir mon coeur. La peur, la douleur. Ce battement frénétique... Je l'ai déjà ressenti. J'en suis certaine. Et même si je n'ai pas de souvenirs précis de ce qui suivait l'évènement, je sais ce qu'il risque d'arriver, et je veux éviter ça à tout prix. Je dois me calmer.
Respirer, lentement. Le froid de la pièce m'aide à rester plus sereine, à apaiser le bouillonnement dans mes veines. Mais pour combien de temps ? Je dois me concentrer sur ma position. Mes ailes les protégeront efficacement, et longtemps. Ce sont de véritables murs, quasi infranchissables. Tout va bien se passer. Les choses vont s'arranger, je n'ai pas besoin de...

Un picotement sur ma peau. La tension dans mes membres est de plus en plus violente. Ce n'est qu'une question de seconde, si les choses ne se calment pas très vite, je vais céder.




© TALES OF RUNETERRA


Don't know who I am anymore

Revenir en haut Aller en bas
Hiroyuki Bihukaï
› LE GOUVERNEUR DE LA GLACE
› LE GOUVERNEUR DE LA GLACE
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Masculin Age : 24
Messages : 114

Feuille de Jeu
Réputation :: 3

Sujets Roleplay ::

Grimoire :: http://tales-of-runeterra.forumactif.fr/t68-hiroyuki-le-gouverneur-de-la-glace

MessageSujet: Re: [EVENT] Le Void s'éveille   Sam 14 Mar - 14:16

Ses réflexes n'égalaient pas ceux de ses frères ni des autres Gouverneurs. Loin s'en fallait. Il voyait le rayon obscur se diriger vers lui mais ne pouvait pas l'éviter. Il ne put que créer un faible bouclier de glace autour de ses avant-bras, les plaçant devant son visage en position défensive. Il attendait l'impact en serrant les dents mais dans un bruissement d'ailes, quelque chose s'interposa. Cette jeune fille venait d'encaisser le choc pour lui, à en croire le cri de douleur qu'elle lâcha.

Hiroyuki ouvrit grand les yeux. Leur adversaire n'y allait pas de main morte. Le doskaï s'approcha de Thysia, restant tout de même derrière elle, et diffusait son aura de bienveillance. Moins vive était la douleur, plus concentré furent les combattants. Enfin, il chargea son énergie magique et visa le démon. Un bloc de glace jaillit de la main du petit être et fonça droit sur son ennemi - pour ralentir sa progression plus que pour le blesser. Sa puissance d'attaque n'était sûrement pas la plus élevée, mais il ferait tout pour protéger cette zone.

L'humaine qui avait lancé des aiguilles n'était plus visible. S'était-elle enfuie ? Seul avec la jeune fille, pourraient-ils seulement venir à bout de cet être dont la malveillance irradiait chaque pore de sa peau ? Les mots de Thysia ne semblèrent pas toucher leur ennemi mais c'était sûrement la bonne solution : le dialogue et la compréhension.

"Nous pouvons sûrement vous aider !" ajouta Hiroyuki de sa voix douce.

Parviendraient-ils à le raisonner ?
Revenir en haut Aller en bas
Hua Fei
› LA TRAQUEUSE DES OMBRES
› LA TRAQUEUSE DES OMBRES
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Féminin Age : 23
Messages : 51

Feuille de Jeu
Réputation ::

Sujets Roleplay ::

Grimoire ::

MessageSujet: Re: [EVENT] Le Void s'éveille   Mar 17 Mar - 5:45






Le voild s'éveille
Hua Fei et compagnie

L a chienne Kinkou ne fit pas long feu et c'est avec un sourire drôlement satisfait et froideur que la dame des ombres s'émerveilla de son trépas.  Les bras croisés sous sa poitrine, elle assista à la suite de l'altercation. Elle ignorait qui était cet homme dans cette étrange armure, mais il semblait prendre plaisir à se jeter contre ses adversaires. L'énergie qui se dégageait d'en bas lui donnait la chair de poule, mais aucun effroi qu'elle ne pu combattre d'elle-même. La kunoichi haussa un sourcil intéressé en voyant une gamine protéger son compagnie de deux grandes ailes. Courageuse ou simplement idiote? La ninja ne connaissait pas la réponse et elle ne s'attarderait pas davantage sur les lieux et perdre son temps à assister au massacre de deux futiles étrangers.

-J'ai vu ce qu'il y avait à voir, Onimura, souffla-t-elle en se détournant la scène. Retournons au temple.

La jeune femme se retourna, mais se figea aussitôt en voyant une silhouette qu'elle connaissait fort trop bien. En apercevant la tête dissimulée du maître des Ombres, elle eut un sursaut, puis posa aussitôt un genou à terre, lui faisant les salutations dignes de son rang de maître. Elle n'avait pas senti sa présence, mais cela n'était pas surprenant. Le maître portait bien son nom et se déplaçait aussi rapidement que le vent et aussi silencieusement telle la feuille morte qui tombait de l'arbre.

-M-Maître, quelle surprise de vous voir ici, déclara la kunoichi en baissant humblement les yeux vers le sol.

-Ne baisse jamais ta garde, Hua Fei, déclara le maître sans plus de considération pour ses deux subordonnés. Un simple geste et tu aurais péris.

Heureusement que Lin portait son foulard habituel, ainsi son maître ne pouvait apercevoir la moue boudeuse déformant son joli visage. Quoique, la connaissant bien, il devait bien s'en douter. Parfois elle imaginait qu'il pouvait lire dans ses pensées et cela n'avait rien de plaisant. Un jour, elle finirait pas le dépasser, à sa façon. Entre temps, elle l'admirerait en silence, le respecterait en tant que maître et accepterait ses ordres sans rechigner. D'ailleurs, celui-ci l'interpellait toujours par son vieux nom et cela l'horripilait toujours autant qu'avant, mais si c'était lui, elle pouvait bien le tolérer.

-Que se passe-t-il maître? s'enquit-elle alors, cherchant à percevoir l'intérêt que celui-ci pouvait bien avoir pour un tel endroit et une telle situation.


Pourquoi devait-elle s'occuper du sale travail? C'était l'unique question qui lui tarauda l'esprit lorsqu'elle descendit de la falaise où elle s'était perchée pour assister au combat de loin. À une vitesse surprenante, elle apparut soudainement devant la gamine et ses ailes blanches, enveloppé dans de sinistres ombres, son épée tendu devant elle. Elle n'avait aucun désir de protéger ses imbéciles, mais si ceux-ci restaient dans le coin, elle ne pouvait promettre que ses attaques ne se retourneraient pas contre eux.

-Il semblerait, étranger, que tu as su attirer l'attention d'un individu important en ces lieux, déclara Lin en plantant fermement ses pieds sur le sol. Alors, tu veux parler, pauvre fou ou mourir comme tel?

[Hrp: J'ai fait mourir Hishigirl, yolo sweg]


© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart





Yoruichi and HuaFei

Revenir en haut Aller en bas
Eidô
› LA LAME MAUDITE
› LA LAME MAUDITE
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Masculin Age : 20
Messages : 24

MessageSujet: Re: [EVENT] Le Void s'éveille   Mar 17 Mar - 11:17

FAILLE EN IONIA

Affrontez Eidô et Ur'Sinne




 Elle est là, je l'attendais, cette pulsion sanguinaire qui me caractérise si bien, j'ai cette envie de sang, de souffrance. Cette jeune fille qui protégeait ce petit être poilu, je ne pourrais pas la tué aussi facilement, par contre, ce jeune homme avec ses aiguilles ne souhaite apparemment de l'aide de ses petits camarades d'infortunes. J'avais du mal à me retenir de foncer tête baissée et d'attraper le corps de ce faiblard pour le déchiqueter en mille morceaux, mais j'y repense, qu'est-ce qui m'en empêche finalement ? Je ne suis pas dans mon corps et cette armure devrait pouvoir de protéger.

Je fonce sur la jeune fille ailée, saute et m'appuie sur ses larges ailes pour bondir sur le jeune combattant. Je lui envoie un coup de pied violent dans la tête, il est sonné, je passe derrière lui et entoure son coup avec mon bras. Après se bref combat ma soif de sang s'est calmée à mon plus grand regret. Le jeune homme se débat, sans cesse, il me frappe comme il peut, il sait que sa mort approche à grand pas, mais j'ai d'abord envie de jouer avec lui.

« Arrête de te débattre » Lui dis-je doucement au creux de l'oreille.

Sa volonté de survivre m'énerve, pourquoi est-ce qu'il se débat alors qu'il sait qu'il va mourir d'un moment à l'autre. Je lui réserve une mort lente et douloureuse et un futur remplie de malheur dans le vide. Mais il continue, je sens ma rage revenir, elle attend le moment opportun pour se manifester pour montrer mon côté le plus noir, le sombre dessein du vide en ce moment, la mort et la destruction. Il se débat toujours, il m'insulte et plante une aiguille au niveau d'une articulation de mon armure. Heureusement, l'aiguille n'est allée très profondément.

« JE T'AI DIT D'ARRÊTER ! » Je cris, avant d'empoigner sa tête et de tordre violemment son cou.

Les os mettent un bruit extrêmement plaisant ou ses cervicales se broient sous ma poigne. Ce son, incomparable, bref mais intense des os se brisant, fait encore grimper ma soif de sang. Son corps inerte tombe, d'abord sur les genoux puis son corps tout entier s'étale au sol. La mort fut brève, mais d'une violence sans précédent. Je regarde le cadavre de ma première victime avec un grand sourire, j'enlève l'aiguille coincée dans mon armure et lève lentement la tête vers mes deux camarades de jeux.

« C'est... » Je respire vite et fort, je suis dans un état d'euphorie totale que j'en ai du mal à m'exprimer, la seule chose dont j'ai envie, c'est de tuer encore et toujours. « C'est à votre tour les enfants »

Mais au moment où je m'apprête à aller rendre une petite visite à mes nouveaux amis, une personne, se joint à nous. Une ninja, alors comme ça on s'intéresse à moi plus haut dans la hiérarchie ? Pfaa, j'm'en fous à vrai dire, si cet homme est si important qu'il vienne me voir en personne. Cette kunoichi me paraît, bien sûr, d'elle, une petite correction ne le ferait pas de mal.

« Si tu penses pouvoir de tuer viens, je t'attends » dis-je en faisant un geste de la main


© TALES OF RUNETERRA




"Hmph ! Tu es si faible..."
Revenir en haut Aller en bas
Tharja
› LE SACRIFICE
› LE SACRIFICE
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Féminin Age : 22
Messages : 32

Feuille de Jeu
Réputation ::

Sujets Roleplay ::

Grimoire ::

MessageSujet: Re: [EVENT] Le Void s'éveille   Mar 17 Mar - 12:51


Faille en Ionia


Aaah… Douleur… Elle est cuisante sur les muscles de mon aile, et cette blessure n’a rien de normale. Elle est… vicieuse. Etrange. Incompréhensible. Je n’ai jamais ressenti ce type de douleur auparavant, et elle me donne un avant-gout des horreurs que ce grand portail d’énergie noire pourrait faire surgir et vomir en ce monde, semant le chaos, le sang, la destruction. Pourquoi un tel enjeu est-il arrivé si brusquement ? Pourquoi ces choses tombent sur mes frêles épaules, celles de cet étrange Yordle qui émet une puissante magie autour de lui, ainsi que celles de cet humain qui ne semble pas se rendre compte du danger, et méprise ma protection ?

Je tremble de peur. Même si je sais que je dois rester forte, que je dois continuer à encaisser, et que je suis convaincue que je ne mourrais pas aujourd’hui – je peux sentir que j’ai encore entre trois et cinq ans à vivre -, je suis terrorisée. Malgré le froid qui règne suite à la magie de la petite personne à côté, mes mains sont moites, et j’ai chaud, la blessure m’élançant douloureusement. Mais un peu moins, cependant… Un instant, je tourne la tête, pour voir le petit bonhomme près de moi, qui émet autour de lui une magie bienveillante… Je me détends une seconde en la sentant. Cette magie me rappelle de vieux, lointains, souvenirs de ma mère. Il pratique une magie qui ressemble à la mienne, diffusant dans l’air de la bienveillance. Mais contrairement à la mienne, elle ne se centre pas sur les émotions, mais agit bien sur mon corps, dont je sens la douleur s’éloigner légèrement.

A peine ai-je relaché mon attention une seconde, que je sens un poids me projeter. L’homme en armure m’a littéralement sauté dessus, me projetant au sol, accompagné d’un bruit de craquement sourd. Etrangement, je ne sens rien… Pendant les premières secondes. Mais pourquoi ne continue-t-il pas ? Je lève les yeux, le cherchant dans la pièce…Il a attrapé l’humain qui n’était pas resté derrière moi, en se servant de mes ailes comme d’un simple appui, à son avantage. Je pousse un cri, voulant me redresser pour lui venir en aide… Mais pourquoi ce déséquilibre ?

En remuant, je comprends d’où venait ce craquement. La douleur m’assaille soudainement, d’un seul coup, plus vive que jamais, me faisant monter les larmes aux yeux, et la bile à la gorge.
Mon aile droite est un poids mort, retenu par les tendons, mais dont l’os brisé la fait pendre vers le sol, sans que je puisse m’en servir. Je me force à me relever, mais je suis ralentie… Et impuissante.
Tout se déroule comme dans un rêve. Ou plutôt un cauchemar. Je tends la main, les yeux écarquillés, un " Non ! " de désespoir arraché à ma gorge. Mais trop tard.

Le corps de l’homme git, inanimé, la nuque brisé, rejeté au sol comme un simple pantin. Mon souffle est court, et je ne parviens pas à le reprendre. Je n’ai pas su le protéger. Je viens de voir cet homme en armure abattre un de mes compagnons, sous mes yeux, sans parvenir à le protéger. Tout ce que je suis supposée faire… Toute mon existence… Mais où en est le sens, si je ne parviens à protéger ceux qui doivent l’être ? Il aurait pu être celui que je cherchais. S’il l’avait été, je l’aurais laissé mourir.
Dans mes yeux écarquillés, dont je sens les coins se tirer en amande, s’allonger, mes pupilles se resserrent. J’aperçois à peine l’autre humaine, qui a surgit de nulle part, pour s’interposer devant l’homme en armure. Que fait-elle ? Elle va se faire tuer. Il ne faut pas.

Protéger…

Comme poussés par une force primitive, mes bras se tendent en T, venant se coller à mes ailes, et s’emprisonner, dans une fusion poussée par la magie qui habite ma nature. Une bulle cristalline de lumière m’entoure, m’isolant du reste du monde. Je ne peux les voir, ils ne peuvent me voir. Je grandis…

Eliminer la menace

Ma poitrine me parait exploser, grandissant, mes côtes s’élargissant. Ma robe se colle à ma peau, et dans un picotement désagréable, l’illusion se brise, couvrant mon corps de plumes aux couleurs de l’arc en ciel. Mes bras et mes ailes, qui ne forment désormais plus qu’un, poussent, grandissent, et se couvrent de plaques métalliques, dont le serpentement métallique forme le même motif que la marque noire dessinée sur mon ventre… Désormais couvert de plumes.

Tuer

Je sens une pression sur mon cou, un instant, avant que la chaine qui l’orne n’explose. La pierre qui l’orne tombe au sol, se brise en éclat, et disparait, tandis qu’une nouvelle se reforme sur mon front, le couronnant de ce joyau bleu, scintillant.

Déchirer


Dans un son cristallin, la bulle de lumière explose en milliers d’éclats, qui disparaissent dans l’air. Mes yeux vairons ont disparus. Désormais, ce sont deux yeux d’un noir de jais, prédateurs, qui fixent l’homme en armure, de haut, tandis que ma mâchoire, changée en bec acéré, claque avec menace. Je suis plus grande que l’homme en armure, désormais. Mes yeux sont à plus de deux mètres du sol, et continuent de s’en éloigner. Mes ailes dépassent les six mètres d’envergure. Mes jambes, au bout duquel des serres surmontées de griffes aussi grandes que des avant-bras, recourbées, ont déchiré mes bottes, se libérant, et grattent le sol, tandis qu’un long cri s’échappe de ma gorge.

Je ne me souviens plus de qui je suis. D’où j’y suis. De ce que je suis. Une seule certitude m’habite : cet homme est une menace, qu’il faut éliminer. Déchiqueter sa peau, et sortir ses entrailles. Déchirer sa chair, broyer son crâne entre mes serres.
D’un battement d’ailes puissants, c’est une véritable tornade que je crée autour de moi. Les vitres de verre explosent, et tous les êtres vivants autour de moi sont renversés au sol au moment où mes ailes s’abattent, dans un fracas. L’homme en armure. La femme avec ses étranges vêtements. La petite créature à poils.

Aucun de ces trois-là n’est l’homme que je dois protéger. Alors c’est dans cet ordre-là qu’ils mourront. Dans un cri, je me jette sur l’homme en armure, avant qu’il n’ait eu le temps de se relever, et l’immobilise au sol en plaquant mes serres autour de sa gorge. Donnant des coups de bec violent, je cherche à lui crever les yeux.


Il a une arme. Elle va me faire mal. Je dois l’empêcher. Mon autre serre cherche son poignet, pour se refermer dessus. Ce ne sera pas difficile de le briser. Ma force est considérable, désormais.




© TALES OF RUNETERRA


Don't know who I am anymore

Revenir en haut Aller en bas
Hiroyuki Bihukaï
› LE GOUVERNEUR DE LA GLACE
› LE GOUVERNEUR DE LA GLACE
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Masculin Age : 24
Messages : 114

Feuille de Jeu
Réputation :: 3

Sujets Roleplay ::

Grimoire :: http://tales-of-runeterra.forumactif.fr/t68-hiroyuki-le-gouverneur-de-la-glace

MessageSujet: Re: [EVENT] Le Void s'éveille   Mer 25 Mar - 18:05

Sans pitié, leur ennemi se servit des ailes protectrices de Thysia comme d'une plateforme. Il y prit appui et sauta pour arracher la vie à l'autre être humain, près d'Hiroyuki. Ce dernier ouvrit la main, voulant arrêter cette folie, mais il resta tétanisé devant le meurtre sans pitié ni élégance auquel il assistait. Il voyait l'humain se débattre et lutter, mais il était déjà fini. Hiroyuki ne pouvait pas stopper l'agresseur, qui se servait de sa victime comme d'un bouclier. Dans un craquement terrible, les cervicales se brisèrent et l'ennemi le laissa tomber à terre, mort. Le doskaï ne put qu'être horrifié. Sa queue s'enroula autour de sa taille, ses oreilles se dressèrent et il attrapa son pendentif qui brilla. Thysia laissa échapper une exclamation, tandis que le Gouverneur avait perdu sa voix. Il ne pouvait pas croire ce qu'il venait de voir.

La rage et l'excitation qui se lisait dans les yeux de cet homme étaient indéniables, pourtant. Il les transperça du regard et l'espace d'un battement de coeur, Hiroyuki cru qu'il allait lui sauter dessus. Heureusement, quelque chose capta son attention - une ninja. Ce brusque instant, le Gouverneur reprit son aplomb et s'intéressa à Thysia. Etait-elle blessée ? Hiroyuki ne put le définir....car elle venait de disparaître dans une bulle de lumière ! La suite laissa perplexe le Gouverneur qui ne comprenait pas la moitié de ce qui se déroulait. Un oiseau géant venait de prendre la place de Thysia et fonçait droit sur leur ennemi. Elle le fit tomber et l'attaqua férocement, avec une rage et une force jusque là insoupçonnée.

Que devait-il faire ? Mais que devait-il faire ?! Ils allaient se tuer ! Il fallait arrêter ce combat ! Stop ! STOP ! Mais ils ne l'entendirent pas. Ils n'écoutaient pas. Aucun d'eux ne tourna la tête vers lui, trop occupés dans leur lutte rapprochée. Ils avaient tout les deux l'air très dangereux. Etait-ce seulement la même entité que Thysia...? Il était temps de les raisonner. La pierre du diadème d'Hiroyuki s'illumina et soudainement un trait de glace se forma de ses pattes. Avec une vitesse modérée, la glace se propagea vers les pieds de leur ennemi. Mais qu'il fut emprisonné dans ce piège ou non, cela ne changeait pas la prochaine décision du Gouverneur. Ce dernier sauta dans les airs, réalisant un salto à une distance si éloignée du sol qu'un tel saut relevait du prodige. Alors qu'il amorçait sa descente, un marteau de glace gigantesque - faisant facilement trois fois la taille de son créateur - apparut entre ses mains.

"Yaaaaah !" hurla-t-il.

Le coup fut phénoménal et l'impact terrible. Ceux qui avaient été touchés directement aurait l'esprit bien secoué - assez pour remettre en place certaines idées et de quoi étancher une rage ardente. Pour ceux assez habiles pour l'avoir esquivé de peu, les éclats du marteau brisé allaient forcément gêner leur mouvement. Essoufflé, Hiroyuki retomba sur ses pattes et ne put que constater les dégâts qu'il venait de causer, espérant que le combat s'arrêterait là.
Revenir en haut Aller en bas
Eidô
› LA LAME MAUDITE
› LA LAME MAUDITE
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Masculin Age : 20
Messages : 24

MessageSujet: Re: [EVENT] Le Void s'éveille   Lun 20 Avr - 14:43

FAILLE EN IONIA

Affrontez Eidô et Ur'Sinne



Merde. Voilà le premier mot qui vient à l'esprit quand je vois cette jeune et innocente fillette se transformer en un énorme et majestueux oiseau de plusieurs mètres de large. Ses ailes sont d'une largeur telle qu'un simple battement de ses ailes forme de puissantes bourrasques qui me font perdre l'équilibre. Juste le temps de cligner des yeux avant de me retrouver plaquer au sol, elle me tient au cou et serre encore et encore. Puis elle s'attaque à mes bras et a ma tête, si ça continue, je vais vraiment y passer, moi ainsi que ce pauvre Eidô. La petite boule de poil prend de la distance et crée en un rien de temps un gros marteau de glace venant me frapper bien entendu. Je crois que la fille à aussi était touchée, c'est le moment de tenter quelque chose. Je ferme les yeux et je me concentre, l'armure commence à vibrer, je forme rapidement un demi-cercle avec le seul bras que je peux bouger. Dieu merci, j'arrive à ouvrir un portail vers le void me transportant à mon point de départ, devant cette grande porte. J'ai eu chaud pour le coup, mais je dois me vanter comme d'habitude

« Je suis ici les amis, bien essayé, je dois l'avouer, mais il en faut plus pour me briser » J'éclate de rire aussitôt.

Je pressens quelque chose de mauvais, je sens ma force diminué petit à petit, le void peu à peu s'en aller. Je ferme les yeux et cherche à ressentir plus précisément l'énergie du void. Hmm, c'est bien ce que je craignais, le portail derrière moi se ferme petit à petit ce qui veut dire que mon plan B va peu à peu cesser de fonctionner. Je dois gagner un maximum de temps et ne surtout pas mettre en danger le portail, sinon je vais mourir à coup sûr. Je dois gagner un maximum de temps et ne surtout pas mettre en danger le portail, sinon je vais mourir à coup sûr. Je fonce sur la petite boule de poil tout en évitant quelques attaques en traversant sans arrêt des portails du void, ces derniers sont de moins en moins efficace, je peux aller moins loin et les portails se font de plus en plus petit. Me voilà derrière le petit être, que je saisis immédiatement par le cou, il se débat, mais en vain.

« Coucou toi, tu veux jouer avec moi ? Ne t'inquiète pas, je ne vais pas tuer... Enfin, je crois » Dis-je avec une petite voix

Je fixe la jeune fille, j'interpose la petite boule de poil entre elle et moi.

« C'est très simple, si tu mets fin à ma vie, tu mets fin à la sienne. Alors qu'est-ce que tu comptes faire ma grande ?»

Je vois quelqu'un arriver au loin, je dois être prudent. Je lâche aussitôt le petit être et me replace devant ma porte, je ne sens plus d'énergie du void, enfin presque plus. Je tends les bras vers la grande porte et bombe le torse « Mesdames et messieurs, plus votre plus grand plaisir ce soir voilà le clou du spectacle ! J'ai nommé : le bal de la ménagerie !»Je donne un violent coup de poing dans la porte, laissant s'échapper une centaine de voidling, ces derniers ont faim, très faim. Je fais la révérence et regarde mes adversaires avec un petit sourire« Bon courage mes amis »

© TALES OF RUNETERRA




"Hmph ! Tu es si faible..."
Revenir en haut Aller en bas
Jax
› MAITRE D'ARMES
› MAITRE D'ARMES
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Masculin Age : 101
Messages : 20
Localisation : A la poursuite d'un défi

Feuille de Jeu
Réputation ::

Sujets Roleplay ::

Grimoire ::

MessageSujet: Re: [EVENT] Le Void s'éveille   Mer 22 Avr - 15:52

Quelque chose avait changé. Il le sentait dans l'air. Impossible pour lui d'oublier une telle émanation. Aussi la suivit-il à la trace. Comme un aimant irrémédiablement attiré, il conduisit ses pas droit jusqu'à un vieux temple désaffecté. Le maître d'arme aurait alors croisé quelqu'un à ce moment là, il l'aurait fait fuir rien qu'en l'approchant. Il émanait de lui une terrible aura bien plus redoutable que tout ce qu'il avait pu dégager à la Ligue. Il n'y avait ainsi pas la moindre bonhomie dans sa démarche lorsqu'il arracha en passant un des lampadaires qui bordaient le pont conduisant à l'entrée. Balançant l'arme improvisée sur son épaule, il s’arrêta un court instant devant la large porte ouverte de l’édifice, scrutant le spectacle qui s'offrait désormais à ses yeux. Finalement toute trace d’animosité de la part du grand guerrier s’effaça quand il eut bien cerné la situation. Reprenant sa marche d'un air plutôt débonnaire, il se retrouva à moins d'une dizaines de mètres du portail lorsque l'étrange individu qui se trouvait devant lâcha une nuée de voidlings. Ses lunettes bleutées fixèrent alors la horde de créatures à peine un instant avant de plutôt fixer d'un air plus intéressée le gros oiseau qui semblait en vouloir à Runeterra tout entier.

Il y eut un instant de flottement durant lequel le visage de Jax se tourna successivement entre le gros piaf et le guignol en armure. Visiblement il hésitait quand à la cible à prendre en premier. Parce qu'il fallait être honnête, l'un comme l'autre pouvaient être des cibles un tant soi peu intéressantes. En tout cas plus que la vermine qui venait d'apparaitre et que la maître d’arme ne daignait même pas regarder. Il se tata un instant puis comme rester longtemps à ne rien faire n'était pas son fort, il décida de rapidement prendre une décision. Un de ces deux individus semblait prêt pour le départ. Étant donné à quel point le portail du Void se réduisait à vue d’œil, il n'allait bientôt plus en rester grand chose. Et il était HORS DE QUESTION qu'un ennemi se défile comme ça devant ses yeux!

C'est donc avec cette idée en tête que le guerrier s'élança droit vers le ionien quelque peu modifié. Pas un mot de présentation ni même de salutation, il n'avait pas le temps pour ça, sa cible allait lui filer entre les pattes à ce rythme. Et donc quand on dit droit, c'est droit. La horde de voidlings sur le passage ne fut à aucun moment considéré comme une nécessitée à éviter. Jax rentra dedans comme dans du beurre, envoyer littéralement voler le premier qu'il rencontra d'un revers de son "arme", enfonçant le second dans le sol d'un pas décidé et renversant le suivant d'une bourrade de son bras libre. Désormais entouré de toutes parts par ces êtres aux intentions assez inamicales, le colosse ne sembla pas s'en laisser conter pour autant. Maniant son lampadaire comme d'autres le feraient d'une simple réglette, il fit tournoyer la chose tout autour de lui, parant chacune des vaines attaques des êtres du Néant avec aisance, voyant sans mal à travers le schémas basique de leurs assauts. Il profita même de leur absence totale de garde pour retourner à chacun un magistral coup qui envoya chacun au tapis. Il semblait ainsi ne jamais pouvoir s’arrêter, formant tel un tourbillon lumineux au sein d'une mer de ténèbres, laminant les voidiens comme on chasserait des insectes. Leur aspect terrifiant, hors de ce monde, semblait ne déranger en rien le maître d'arme et pour cause, il connaissait un peu trop ces êtres là pour en avoir une quelconque frayeur. Tout cela n'était au final qu'un détail, sans rien à voir avec ce qu'il avait craint au premier abord. Une sorte d’apéritif tout au mieux.

C'est du coup un Jax recouvert de mucus et autres fluides difficilement identifiables qui se fraya un passage à travers les renforts invoqués par Ur'Sinne. Bon, il aurait peut-être mis plus de temps que cela pour se faire les voidlings tout le long mais arrivé à mi-chemin, l'ancien champion de la Ligue décida d’accélérer les choses. Il en avait déjà assez d'affronter ces inutilités tout juste bonnes à gagner du temps. Aussi prit-il une brusque impulsion et d'une détente incroyable sauta littéralement par dessus le reste de la marée d'êtres du néant pour atterrir directement sur sa cible, actuellement en train d'emprunter le corps d'Eido. Au beau milieu de son vol, le lampadaire se chargea aussi d'une éclatante lumière dorée et parut alors bien plus redoutable qu'un simple poteau éclairant. Et c'est du coup d'une terrible force que le maître d'arme abattit son lampion en direction de la tête d'Eido, avec tout le poids de sa chute entrainé dans le mouvement. Le tout en s'exclamant d'un air soulagé de sa voix grave et profonde:


"Allez, viens te battre un peu!"
Revenir en haut Aller en bas
Tharja
› LE SACRIFICE
› LE SACRIFICE
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Féminin Age : 22
Messages : 32

Feuille de Jeu
Réputation ::

Sujets Roleplay ::

Grimoire ::

MessageSujet: Re: [EVENT] Le Void s'éveille   Mer 22 Avr - 22:14



Un fracas assourdissant. Tout un kaléidoscope de couleurs défilant devant mes yeux, accompagné d'étoiles, et une faiblesse dans mes membres. Le gel sur ma peau... Je secoue la tête, complètement sonnée. Ma cible l'est aussi. Est-ce cette petite créature à fourrure qui vient de s'en prendre ainsi à moi ? Je pousse un long cri indigné à son égard. Sale petite bête.

Les formes se mouvent rapidement, et ma vision brouillée redevient claire peu à peu. Ma cible a profité de mon étourdissement pour filer ! Tant mieux. S'il cesse d'attaquer et fuit, il ne sera plus une menace, et je dois éliminer les menaces. Mais ne va-t-il pas en profiter pour revenir encore à la charge ? Je me méfie, et fais bien, car il revient à la charge, en attrapant la créature à fourrure et en la tendant devant moi. Comme s'il voulait qu'elle me serve d’appât... Il pense que je me nourris de ça ? Tentative futile d'échapper à ma colère, et en réponse, je lui lance un coup de griffe au visage. En éraflant la peau de la petite chose au passage, mais peu m'importe. Cette boule de poils est bien trop petite pour être une vraie menace, mais son sort m'intéresse peu.

Soudain, des dizaines et des dizaines de petites créatures violettes pleines de dents jaillissent. Dans un cri, un coup d'aile violent crée une bourrasque pour les envoyer voltiger contre les murs, tandis qu'encore un autre débarque. Il semble se mettre à frapper le grand homme menaçant... Pour le moment je ne vais pas l'attaquer. Après, je verrai. s'il veut s'en prendre à moi, mais pour le moment, c'est tant mieux. Alors je bat des ailes, créant des tornades à en renverser tout le monde, pour éloigner ces sales petites choses pointues qui essayent de me grimper dessus. Ecrasés comme des insectes, écrabouillés, un sang violet et épais coulant de leur carapace brisées. Ceux qui sont trop proches finissent en bouillie entre mes serres. Dans ma fureur, j'attrape parfois des éclats de glace qui trainent au sol à la place de ces choses vivantes, ce qui est douloureux pour mes serres. Alors je leur jette dessus, avec fureur. La colère m'aveugle, mon coeur tambourinne, et mes ailes, recouvertes de plaques d'armure, s'agitent furieusement, faisant ricocher toutes les attaques.

Je laisse les deux se battre entre eux, et me retourne sur la petite chose poilue, l'air furieux, mes yeux passant sur lui, comme pour le scanner. Bizarrement, quelque chose me retient, comme si j'avais à la fois envie de le tuer et de le protéger. Il n'a pas l'air bien costaud, malgré ce qu'il m'a plus ou moins fait tomber sur la tête. N'était-ce pas pour le protéger, à la base, que je suis dans cet état ? Je ne m'en souviens plus... Ma tête me fait mal. Difficile de se concentrer, mais ma colère retombe un peu. J'arrive à mieux me centrer. L'homme en armure est une menace, les autres sont des alliés... Je crois. Pour le moment, je vais rester sur cette idée. Alors en voyant les petits monstres violents qu'il reste s'en prendre à lui, je les écrase, en le poussant d'une aile vers un endroit plus sûr, avant de me mettre devant lui, faisant face aux deux autres. J'observe d'un oeil attentif la scène... prête à me jeter dans la mêlée et transpercer ce qu'il faut.




© TALES OF RUNETERRA


Don't know who I am anymore

Revenir en haut Aller en bas
Hiroyuki Bihukaï
› LE GOUVERNEUR DE LA GLACE
› LE GOUVERNEUR DE LA GLACE
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Masculin Age : 24
Messages : 114

Feuille de Jeu
Réputation :: 3

Sujets Roleplay ::

Grimoire :: http://tales-of-runeterra.forumactif.fr/t68-hiroyuki-le-gouverneur-de-la-glace

MessageSujet: Re: [EVENT] Le Void s'éveille   Ven 1 Mai - 13:21

Le choc de l'attaque du Gouverneur ne suffit malheureusement pas à stopper le combat. Rapidement, il sauta en arrière pour se remettre à une distance de sécurité de leur ennemi, mais il fut poursuivi. La manière de se déplacer de cet humain était pour le moins effrayante ! En peu de temps, esquivant tous les petits pics de glace que le doskaï tirait sur lui, il se rapprochait dangereusement. Jusqu'à apparaître derrière Hiroyuki. Surpris, il n'eut pas le temps de se dégager et se fit saisir par la peau du cou. Non, il ne voulait pas finir comme l'autre humain ! Dans des réflexes instinctifs, il se débattit, faisant baisser la température autour de lui. Espérant que le froid mordrait son ennemi à sa place, il continua de se débattre. Quelle poigne ! Il lui susurra à l'oreille qu'il ne le tuerait pas, mais comment le croire ? Il avait déjà tué froidement un autre humain ! Il se servit de lui comme bouclier, menaçant de le tuer à la première attaque de Thysia. Quelle perte du peu de crédibilité restante ! Hiroyuki appelait à l'aide de ses yeux. Se sentant perdu, totalement à la merci d'un être qui irradiait le mal, il ne savait que faire à part se débattre encore et encore.

Qui l'avait sauvé ? Il se sentit tomber à terre, abandonné comme une poupée. Instinctivement, le Gouverneur aspira une goulée d'air, restant à quatre pattes. Reprenant son souffle, il tenta de calmer son cœur. Il était en vie. Hiroyuki se releva puis regarda les alentours. Des petites créatures affreuses sortaient des portails impénétrables, s'attaquant à toute forme de vie dans la zone. C'est à ce moment que le Gouverneur se rendit compte d'une douleur à la joue : il avait reçu une griffure lui ayant tailladé la peau. Il n'y avait que peu de sang perdu et la blessure restait bénigne. Il ne s'y intéressa pas plus avant, plus intéressé par l'arrivé d'un autre être gigantesque ! Il se battait avec un lampadaire et son allure générale était si étrange qu'Hiroyuki se demandait s'il ne venait pas aussi des portails. Le Gouverneur eut rapidement la réponse, le voyant faucher les bestioles destructrices à une vitesse folle ! Il engagea le combat avec l'homme en armure : un choc de titans.

Les bestioles s'approchaient ! Ils s'approchaient ! Tout comme attaqué par une horde de bulbard à crête sauvage, Hiroyuki réagissait au plus vite. Il gela le sol sur une ligne devant lui, bloquant complètement les mouvements d'une dizaine d'entre eux. Plus vite encore qu'auparavant, prenant le rythme d'un véritable combat, il jeta des éclats de glace sur chaque ennemi à sa portée. Il sauta très haut, se rapprochant du grand oiseau qui écrasait chaque bestiole rageusement. En y pensant une seconde fois, ce n'était peut-être pas la meilleure idée du monde. L'oiseau avait l'air furieux, agressé de tous les côtés. Hiroyuki l'aida de son mieux, s'assurant qu'il n'était pas blessé en même temps qu'il attaquait les voidlings. Il y en avait bien moins à présent, leurs cadavres répandant du fluide et du mucus horrible partout sur eux, mais il en restait encore. Le Gouverneur fut prit d'assaut, ployant sous le nombre. C'est à ce moment que l'oiseau le protégea, en le poussant d'une aile, écrasant les ennemis.

Essoufflé par la bataille, alors que les voidlings n'étaient plus assez nombreux pour représenter une véritable menace, Hiroyuki se permit de demander à l'attention de l'oiseau.

"Es-tu blessée ? Je peux te soigner, en attendant une ouverture."
Revenir en haut Aller en bas
La Gloire
› MAÎTRE DE JEU
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Masculin Age : 28
Messages : 2

MessageSujet: Re: [EVENT] Le Void s'éveille   Mar 23 Juin - 22:44

Entre les voidlings qui tombaient par dizaine, le nouveau venu qui ressemblait plus à un tas de muscle armé d’un lampadaire et l’oiseau géant qui faisait un carton, n’ayant que faire de sa magnifique et somptueuse prise d’otage ainsi que de son charisme légendaire (car soyons honnête : Ur’sinne était beaucoup trop beau pour mourir), les choses ne se présentaient pas pour le mieux. D’un geste souple, la lame d’Eidô dévie le lampadaire… d’un poil, il ne fallait pas se l’avouer ! Un sourire fugace passe sur mes lèvres : le void se doit toujours de faire bonne impression. Au moins, la bonne nouvelle, c’était que l’oiseau semblait moins se focaliser sur lui. Reculant légèrement, il se prépara à une feinte alors que la faille du void finissait de s’effondrer.

Une autre faille s’ouvre.

Juste derrière la lame maudite, un autre portail vers le vide fait son apparition. Un instant, un sourire macule les lèvres de l’homme alors qu’il se tient ainsi face au Maitre d’armes. Sourire qui déchante rapidement alors qu’un violent souffle semble attirer tout le monde – y compris lui – vers l’intérieur de la greule béante du void. Aurait-il trop abusé de ses pouvoirs, passant ainsi dans le void pour se téléporter au point que ces derniers se retournent contre lui ? Ses jambes défailles, irrémédiablement attirée par l’horizon violacé se trouvant à quelques pas de là. Une voix nouvelle monte en Edo, forte, rocailleuse, puissante et grave, mais erratique.


« Non… la voix se fait plus forte, Non ! Je ne retournerais pas dans cette prison !

Laissant tomber son épée, l’individu, ou plutôt le monstre qui le contrôlait, s’accrocha à tout ce qu’il pouvait : le sol, les rochers… tout plutôt que de se laisser ainsi attirer par cette gueule béante ! Pourtant rien n’y faisait. Là où les autres semblaient pouvoir toujours tenir debout, lui ne pouvait que constater son impuissante face à la prison qui l’appelait, voulant l’happer dans cet univers de cauchemars. Ur’sinne avait dut convaincre à suffisamment de sacrifice pour pouvoir en sortir et prendre le contrôle définitif de ce nouveau corps. Suffisament de plaie avaient été faites, il méritait ce corps, plus que quiconque ! Alors pourquoi ?...

Finalement, sa dernière prise lâcha, projetant Edo et le monstre qui l’habitait par delà le voile… Ainsi qu’une petite marée de voidlings. Les choses redevenaient calmes. Pour les survivants, cela devait être quelques choses d’étranges que de voir ces deux portails colapser de manière presque simultanés, leur opposant disparut dans des limbes que nuls ne souhaitait sonder. Cela avait été chaotique et étrange, mais la victoire semblait être leurs, même si de toute évidence au moins une des personne présente se sentirait léser de ne pas avoir eu le combat tant attendu. Mais que voulez-vous, il fallait savoir se contenter de ce que le ciel voulait bien nous donner.

Quand à Ur’Sinne, son séjour dans le void s’annonçait plus long que ce qu’il avait lui-même prévu. Néanmoins, tout n’était pas perdu, il avait réussit à expulser le corps de cet homme du void. Les hantises et les cauchemars qui habitaient ce dernier devraient traiter avec lui encore quelques temps, avant qu’il ne s’échappe à nouveau et retourne vivre la grande aventure, liberté en main. Il y avait toujours une solution. Toujours, et bientôt son heure viendrait à nouveau.



A plusieurs lieu de là, un homme se réveil, nu, et sans sa lame… que s’était-il passé déjà ? La migraine lui martelait le crâne…


Je suis le bienvenu dans la Maison des Corbeaux et autre Charognards suivant le Chemin des Guerriers.
Je suis l'ami des Vautours et des Loups,
Je suis Porte Moi, Tue avec Moi et Meurt avec Moi là où les Routes se Terminent.
Je ne suis pas la Promesse Mielleuse de Vie dans les années à venir,
Je suis la Promesse de Fer de ne Jamais être un Esclave.
Revenir en haut Aller en bas
Tharja
› LE SACRIFICE
› LE SACRIFICE
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Féminin Age : 22
Messages : 32

Feuille de Jeu
Réputation ::

Sujets Roleplay ::

Grimoire ::

MessageSujet: Re: [EVENT] Le Void s'éveille   Sam 27 Juin - 21:54



Ça pique, ça brûle, ça pince. Et c'est désagréable. Ces petites choses pointues m'énervent, elles m'énervent ! J'ai beau les écraser, il y en a toujours plus. J'aimerai m'envoler, mais je n'ai pas la place. Je ne peux que me secouer, becqueter et trépigner, pour les tuer, manquant de déraper sur toute cette glace. Et puis soudainement, quelque chose de malsain s'ouvre. Je peux sentir le joyau à mon front vibrer, sa magie en collision avec toute cette force négative dans la pièce.

Et puis soudainement, quelque chose m'aspire, aspire tout le monde. La petite créature pleine de poils décolle du sol et vient s'écraser contre mes ailes qui font barrière, alors que je les bat furieusement en sens inverse pour contrer ce courant trop fort. Mes serres s'enfoncent profondément dans la glace pour me retenir, et je tiens bon. L'homme recouvert de métal lui, par contre, ne tient pas. Il est aspiré dans le trou noir et malsain, et y disparait, tandis qu'il se referme sur lui !
Disparu. Ma tête penche sur le côté, tentant de faire le tour de l'endroit ou se trouvait le trou pour voir s'il est de l'autre coté. Non, il n'est plus là. Un cri énervé s'échappe de ma gorge, tandis que je donne un coup de patte dans les airs, en tournant sur moi-même. Et puis, soudainement, j'aperçois de la lumière. Je lui tournais le dos alors je ne la voyais pas, mais je viens de trouver l'endroit pour sortir de ces lieux étouffants, et plus rien ne me retient ici !

D'un bond, j'abandonne la boule de poils, et le gros tas violet, pour me jeter vers cette sortie opportune. Il est temps de respirer, de sortir de ce trou, de voler là ou l'air est plus respirable, et moins chargé de magie désagréable. Passer la sortie est difficile... Elle est étroite ! A se demander comment je suis entrée... Ah oui c'est vrai, j'étais différente, à l'entrée. Peu importe. En repliant mes ailes, je parviens à passer, en m'arrachant quelques plumes au passage, et d'une impulsion, je me retrouve dans les airs. Fuir ces lieux maudits. Prendre de l'altitude, et de la distance. Mes plumes prennent la couleur bleue du ciel, tandis que la lumière se réverbérant sur les serpentements de métal qui couvrent mes ailes, les dessine sur le sol. Quelques secondes, et ceux laissés derrière ne pourront plus me distinguer, dans l'immensité du ciel, et si je ne sais pas ou je vais, je ne vais pas m'arrêter pour le demander !


Event terminé pour Thysia / Tharja, qui va changer de nom et d'histoire.



© TALES OF RUNETERRA


Don't know who I am anymore

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [EVENT] Le Void s'éveille   

Revenir en haut Aller en bas
 

[EVENT] Le Void s'éveille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» "La vidéo qui réveille^^"
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» Pour pourfendre une veille bedaine, et lui vider ses pleines gibernes. [PV]
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Valoran :: Surrounding Islands :: Ionia-