lienlien
› Musiques Riot Games



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Tharja, le sacrifice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tharja
› LE SACRIFICE
› LE SACRIFICE
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Féminin Age : 22
Messages : 32

Feuille de Jeu
Réputation ::

Sujets Roleplay ::

Grimoire ::

MessageSujet: Tharja, le sacrifice   Dim 4 Jan - 2:22


Tharja



› Sexe › Féminin
› Race ›  Hybride. Fille d’une humaine et d’un membre du lointain peuple des Laëguz.
› Origine › Noxus
› Allégeance › Leblanc.
› Profession › Etudiante en magie
› Devise › « Le poids de l'air est une torture »

GENERALITES


Physique - Petite, frêle, aux traits enfantins et innocents, Tharja ne semble pas dépasser les 12 ans, bien qu'elle en ait en réalité 16. Toujours vêtue d'une robe, dont la forme ne change jamais, mais dont la couleur est variable, et liée à la couleur de sa longue chevelure, fine et lisse, qui n'est pas fixe. La plupart du temps, ils aborderont une couleur lavande ou aubergine. Leur couleur peut cependant changer instantanément et involontairement de façon à se fondre dans son environnement lorsqu'elle est inquiète.
Ses yeux sont vairons, l'un bleu, l'autre noir.
Cette forme, humaine, est en vérité la conséquence de talents de métamorphes afin de ne pas dévoiler sa véritable nature d'hybride, qui la rend en réalité légèrement différente. Le plus notable est l'immense paire d'ailes qu'elle est capable de déployer, atteignant les trois mètres d'envergure, et pouvant se refermer comme un cocon protecteur extrêmement solide.

Mentale - Un courant d'air. Voilà le terme que s'accordent à lui attribuer la plupart de ceux qui l'aperçoivent, ou du moins qui la fréquentent suffisamment pour qu'elle surmonte sa timidité et cesse de se cacher derrière d'autres personnes : tenant rarement en place, souvent surexcitée par tout et n'importe quoi, elle se comporte souvent comme une véritable pile électrique, et ses moments demandant de la patience sont souvent accompagnés de sautillements surexcités sur place, comme pour mieux la préparer à un départ canon. Mais ce trait, s'il peut être difficile à supporter pour certains, est largement contrebalancé par toute la candeur et la bienveillance qui émane de la jeune fille, qui se montre extrêmement serviable et attentionnée envers son entourage, bien que parfois un peu maladroite, et dotée de réactions déroutantes, qui laissent transparaitre sa nature pas tout à fait humaine. Tharja ne comprends pas toujours pourquoi le mal sous toutes ses formes doit parfois être fait, et si elle se montre surprotectrice pour ceux à qui elle tient, elle ne possède ni agressivité, ni tendance à la vengeance. Tout juste, quand on l'embête trop, se contentera-t-elle de gonfler les joues pour manifester son mécontentement.
Cependant, même si elle respire généralement la bonne humeur et le positif, et qu'un rien peut la rendre heureuse, Tharja n'en est pas moins une hybride ayant grandi à Noxus, avec toutes les conséquences que cela implique. Un profond sentiment d'infériorité est ancré en elle, et la tendance à considérer toute vie bien plus importante que la sienne, voir à se priver elle-même d'une identité propre. Plus le temps passe, plus elle peine à maitriser ses transformations, luttant contre une force interne en permanence, dans l'angoisse des conséquences. Cette sensation d'être scindée en deux, entre deux peuples, et entre deux formes, la pousse peu à peu vers une folie que personne ne semble remarquer. Le seul signe la trahissant, est l'attitude extrêmement coupable qu'elle affiche pour n'importe quelle raison, comme si elle s'attendait à ce qu'on lui reproche tous les mots du monde. En réalité, c'est pour sa propre existence, et sa venue au monde, qu'elle attends une sentence, qu'elle ne verrait arriver qu'avec soulagement...
"My departure was foreseen, from the very beginning, assume life of insanity"

Lieux de vie - Jusqu'à maintenant, Tharja était sous la responsabilité et l'éducation d'un noble de Noxus, membre de la Rose Noire, et vivait dans une petite aile de son manoir, qui lui servait de quartier privé. Un petit nid où dormir, elle n'était cependant pas invitée à circuler dans le reste des lieux, et limitait ses intrusions au maximum, vue d'un mauvais oeil par le propriétaire qui n'acceptait sa présence que par l'ordre qu'on lui avait donné d'éduquer la jeune hybride.
Cependant, des événements semblent amener à un déménagement, et un changement d'environnement et d'habitudes. Ces mêmes événements lui ayant valu un changement de nom et d'identité (anciennement Thysia)

Autre : Les Laëguz sont un peuple vivant dans le nord des Blue Flame Island. Ressemblant à des hommes, ils ont de nombreuses caractéristique de l'oiseau également : leur corps est recouvert de plumes des genoux aux épaules, ils possèdent une paire d'aile puissante. Leur corps fin, élancé et très léger leur permet de voler sans mal. Ils peuvent à loisir, se transformer sous une forme plus puissante, celle de grands oiseaux, à la force décuplée. Cette forme ne leur sert qu'en cas de besoin de se défendre ou de voyage long, car elle est plus confortable pour voler. Dans leurs interactions classiques, ils restent sous forme "humaine".
Tharja, en tant qu'hybride entre cette race et les humains, possède des caractéristiques des deux origines. Sous sa forme "originelle" qu'elle ne dévoile quasiment jamais, des plumes parcourent son corps, mais de façon plus éparses, et moins épaisses. Elle est légèrement plus lourde et plus grande, ce qui lui pose problème pour se servir correctement de ses ailes (que la magie lui permet de cacher la plupart du temps). Elle est capable de se transformer, mais n'a aucune maitrise sur cette métamorphose : celle-ci arrive lorsqu'elle est prise d'angoisse trop forte, et si elle peut difficilement luter pour tenter de l'empêcher, elle ne peut l'induire par sa simple volonté.

RELATIONS ET LIENS


Emilia Leblanc - C'est grâce à la décision de Leblanc que Tharja a pu survivre, lors de l'abandon de sa mère. Ce choix, décidé par les talents de mages reconnus précocement chez la jeune hybride, valent à Leblanc toute la loyauté de Tharja, qui se considère comme sa débitrice, bien qu'elle n'ait jamais réellement eu l'occasion de la croiser plus que de vue, et lui dirige toute sa loyauté.
John Edward Makwelo - Il s'agit du tuteur de Tharja, celui ayant été en charge de son éducation. S'il ne l'a fait que contrait et forcé, il l'a toujours bien fait sentir à la jeune fille, lui faisant aisément comprendre que ce n'était que par ordre de Leblanc qu'il la prenait sous son aile. Tharja possède des sentiments mitigés envers lui : elle sent le mépris qu'il lui accorde, mais son estime d'elle-même est si bas, se considérant comme une créature nuisible et devant tout faire pour ressembler au maximum aux humains, bien que ne pouvait jamais atteindre leur supériorité, pour ne pas être un poids trop lourd, lui justifie ce sentiment qu'il lui accorde. A côté, elle considère qu'il a toujours fait preuve de patience en acceptant la contrainte qu'elle imposait, particulièrement au fil du temps passant, lorsque sa condition devenait difficile à assumer, et ou ses transformations engendraient de plus en plus souvent des problèmes qu'il fallait effacer. Elle garde une certaine forme d'affection pour lui, même s'il ne lui a jamais rendue.

I'M A "TANK / SUPPORT"


Style de combat : >
Plutôt pacifiste, Tharja se montre suffisamment cordiale, discrète et serviable pour ne pas déclencher de combats de coqs, même face aux tempéraments belliqueux. Une très forte empathie naturelle lui permet de ressentir avec facilité les émotions de ceux qui l'entourent, et a tendance à les influencer naturellement autour d'elle, dégageant ses propres émotions. Ayant des affinités dans ce domaine, elle a développé ce talent par apprentissage magique, se spécialisant dans l'influence des émotions vers la direction qu'elle veut, excellant particulièrement dans la toute magie d'apaisement et de soin, physique ou mentale. Le reste de sa magie est plus basique, ayant besoin d'être développée par la jeune fille. Exception pour les talents de métamorphoses de son propre corps, qu'elle a dû, pour survivre, très vite apprendre, afin de cacher sa véritable apparence d'hybride, amenant la jeune fille à relativement bien maitriser cet art.

Courageuse, mais pas téméraire. Tharja n'a pas tendance à distribuer des coups, et ne cherchera jamais la bagarre. Elle aura facilement tendance à se cacher derrière ceux qui la rassurent lorsque quelque chose l'effraie, souvent de l'inconnu, ou quand elle a - ou pense avoir - fait une bêtise.
Cependant, en cas de danger réel menaçant ces personnes, son attitude est foncièrement différente, et elle s'interposera toujours pour encaisser les coups à la place des autres. Ses deux grandes ailes agissent comme un véritable mur protecteur, pour elle ou ceux se plaçant derrière, lui permettant d'encaisser sans mal. Si elles ne lui permettent pas de voler, elles sont en revanche très puissantes pour décocher des impulsions violentes, capables de créer de fortes bourrasques suffisamment puissante pour renverser ceux qui sont sur le chemin.

L'hybridation lui permet de se transformer, et d'apparaitre sous une autre forme, celle d'un grand oiseau, au caractère bien plus sauvage, sanglant et meurtrier. Cependant, elle ne maitrise pas ces transformations. Souvent induites lors de grandes peurs ou de stress, Tharja éprouve toujours une peur panique à l'idée que cette transformation arrive, et ne parvient qu'avec un peu plus de mal chaque jour à se contrôler, créant parfois de terribles dégâts lorsqu'elle perd le contrôle.
Bec acéré, griffes aussi longues qu'un avant bras, et tranchantes comme des rasoirs, six mètres d'envergure, force décuplée, l'oiseau a un caractère farouche, et n'hésite pas à attaquer la moindre menace, à savoir, tout ce qui pourrait se trouver sur son passage de fuite. Tharja ne se contrôle pas sous cette forme, et ne revient sous forme humaine que lorsque l'oiseau est parvenu à trouver un endroit calme, ou il se sent en sécurité, et peut se reposer. Elle ne garde généralement pas, ou très peu de souvenirs, de ces épisodes.





HISTOIRE OU POST RP


Je m’appelle Tharja, et je suis une adulte.
C’est difficile, de m’appeler comme ça. Parce que Tharja n’a pas toujours été mon prénom, et j’ai encore du mal à m’y habituer. C’est normal, ça fait très peu de temps. Avant, je m’appelais Thysia, mais ça, c’était avant.

Je ne connais pas mes parents. Tout ce que je sais, c’est que ma mère m’a abandonnée quand j’étais toute petite. Et ça, elle l’a fait parce que mon père n’était pas un humain, ce qui fait de moi une hybride. Et comme elle ne voulait pas s’encombrer avec une créature inférieure comme moi, alors elle m’a laissée. Mais comme j’avais des prédispositions pour la magie, la présidente de la Rose Noire, une confrérie de mages, a accepté de me protéger, et de m’éduquer. C’est mon tuteur, qui m’a raconté ça. Après, il s’est plaint que ce rôle soit tombé sur lui, sans qu’il ait son mot à dire, et a recommencé à radoter sur combien ça l’ennuyait, et qu’il ne l’aurait pas fait si ça n’avait pas été un ordre de la présidente, de s’occuper de moi. Je crois que c’est la quarante-deuxième fois qu’il me dit ça, mais peut-être qu’il l’avait dit aussi quand j’étais trop jeune pour m’en souvenir, je ne sais pas. Il dit toujours qu’avoir une gamine dans les pattes est une vraie corvée.
Pourtant, j’essaye de ne pas le déranger, en passant beaucoup de temps à étudier. C’est ce qu’on me demande, d’étudier la magie pour m’améliorer. Et puis, comme je sais parler avec les oiseaux, de temps en temps, ils me demandent de faire la traduction avec un gros corbeau, qui s'appelle Béatrice, je crois.
Tous les ans, il y a quelqu’un qui vérifie mon niveau, et mes progrès. Une femme, une mage. Je l’aime bien, c’est elle qui m’a offert Mr Piwak, mon perroquet en peluche, quand j’étais petite, parce que j’avais particulièrement bien travaillé. Mais tous les ans, elle me fait la même reflexion : je manque de réalité intérieure. Alors tous les ans avant mon examen, je travaille beaucoup le sujet. Je peux citer par cœur la définition, mais je ne la comprends pas vraiment. Elle me dit que c’est à cause de ça que je bloque souvent à devenir meilleure, dans n’importe quel domaine. C’est vrai, je progresse toujours vite au début, et après je coince, alors je passe à un autre type de magie, et je recommence. Du coup j’ai essayé presque tous les types, mais sans monter aucun vraiment haut, sauf la métamorphose, et les émotions. Pour la métamorphose, elle me dit que c’est normal, c’est l’art de se cacher, alors que la réalité intérieure demande de s’accepter, de se connaitre, pour pouvoir dépasser ses limites, et sa volonté. Pourtant, je ne manque pas de volonté, si ?

J’ai demandé à mon tuteur une fois de m’expliquer, mais il n’a pas voulu. Il m’a dit qu’il était occupé, avec des histoires de grandes personnes, et qu’il n’avait pas de temps à perdre avec moi. Mais maintenant, je ne suis plus une enfant, je suis une grande personne aussi.

Ca aussi, c’est mon tuteur qui le dit. A Noxus, les enfants deviennent adultes à seize ans, quand ils sont éligibles pour leur service militaire. Mais moi je suis une fille, et je n’ai pas d’existence officielle, alors je n’ai pas à le faire. Mais je dois me comporter comme une adulte. Des fois, c’est désagréable, quand même, mais à ce qu’il me dit, les humaines aiment ces choses-là. Alors si je ne les aime pas, c’est une preuve que je ne suis qu’une créature inférieure, et je dois apprendre à les aimer pour devenir un peu plus humaine que ça. Alors je me force à essayer d’aimer ça, mais ça ne marche pas vraiment. Mon tuteur me disait de ne pas parler de ça quand il avait des invités. En fait, je ne devais pas parler tout court, et rester dans ma chambre, mais surtout des choses que je n’aimais pas alors que les humains le font. Parce que ma présence de demi humaine est déjà assez difficile à assumer, sans que j’aille lui faire honte en en rajoutant sur mon hybridation, et mon infériorité.

Pourtant des fois il en parle, avec eux. Et ils rient beaucoup, de moi. Je ne sais pas pourquoi, il me demandait souvent de faire plein de choses sans queue ni tête, que je ne comprends pas toujours, et me frottait la tête en leur montrant à quel point je suis gentille et serviable, et comme je fais tout ce qu’on me demande. Et puis, quand ils ont bu, souvent, ils commençaient à rire de moi. A me forcer à montrer ma vraie nature, mes ailes, mes plumes, en restant presque nue devant eux, ou même à utiliser ma magie pour me faire pousser des attributs que je n’ai même pas, juste pour qu’ils puissent en rire. Ça ne me plaisait pas beaucoup, et souvent, ils me jetaient des choses, ou me sifflaient. Mais mon tuteur me dit que c’est normal, que je dois assumer le fait d’être inférieure. Et qu’avec tout le travail que je lui donne pour effacer mes traces, il faut bien qu’il s’amuse un peu. Parce qu’il ne suffit pas de juste nier mon existence à Noxus, qui me tuerait : il faut aussi passer derrière moi quand je perds le contrôle. Je n’aime pas parler de ça, quand j’en parle, j’ai l’impression que ça va arriver. Que je vais me transformer. Ça me fait peur. J’ai de plus en plus de mal à me contrôler, et je ne me souviens pas de ce que je fais quand ça arrive, mais je sais que je fais beaucoup de mal autour de moi. Je ne suis qu’une créature dangereuse, et indigne de vivre. Plus le temps passe, plus j’ai l’impression que les ténèbres m’appellent, et m’étouffent. Comme si je n’étais née pour rien d’autre qu’être punie, et sombrer dans la folie, en me consumant petit à petit, comme l’être impur que je suis. Personne ne le remarque autour, mais je manque d’air, je n’arrive plus à gérer la situation, ce que je suis, et ce que je deviens. J’ai peur, j’ai peur en permanence de blesser ou tuer des innocents juste parce que je ne suis pas même capable de me contrôler. Je ne tiendrais plus longtemps. Chaque jour qui passe est plus difficile à assumer, et l’angoisse me dévore, en gagnant du terrain. Je ne sais plus comment faire. Je ne sais plus…

Comment est-ce que je m’appelle, déjà ?


Dialogues


Tharja sautille sur place "On y va ? On y va pas ? Non ? Oui ?"
› "Il n'est plus temps de fuir. J'attends la sentence."
› "Mon départ était prévu, depuis le début."
› "Dès le début de mon existence..."
› "Le poids de l'air est une torture"
Tharja gonfle les joues et croise les bras"JE SUIS ADULTE !"
› "C'est pas moi. J'suis cachée"
› "VOUS... NE PASSEREZ... PAS !"
› " L'obscurité corrompt mon coeur..."
› " Pourquoi personne ne voit la folie qui me ronge ? "
› " Je ne sais plus qui je suis... "


BEHIND THE SCENE

› Sarah

› Âge › 20 ans

› Expérience RP › Un peu

› Comment avez-vous connu Tales of Runeterra ? › Proposé par un tiers.

› Jouez-vous à LoL ? › Oui

› Quels sont vos personnages préférés dans LoL ? › Katarina, Fiora, Jinx.

› Autres ›  



Dernière édition par Thysia le Dim 4 Jan - 15:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lucian
› THE PURIFIER
› THE PURIFIER
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Masculin Age : 20
Messages : 131
Localisation : Les îles obscures

Feuille de Jeu
Réputation :: 2

Sujets Roleplay ::

Grimoire ::

MessageSujet: Re: Tharja, le sacrifice   Dim 4 Jan - 12:28

Bienvenue au sein de notre communauté !

Tu as désormais la possibilité de RP avec nous.

Je t'invite donc à crée ton grimoire >ici<

Avec un petit rang 2 des familles sisi.

Et à commencer à Rp parmis nous !

Rou Rou Rou....


Revenir en haut Aller en bas
Jarvan Lightshield IV
› THE EXEMPLAR OF DEMACIA
› THE EXEMPLAR OF DEMACIA
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Masculin Age : 26
Messages : 98
Localisation : Demacia

Feuille de Jeu
Réputation ::

Sujets Roleplay ::

Grimoire ::

MessageSujet: Re: Tharja, le sacrifice   Dim 4 Jan - 18:20

Rou Rou !

Bienvenue parmi nous. Puisses tu t'amuser avec les plus grands tarés de la planète Very Happy


______

''Il n'existe qu'une seule vérité et vous la trouverez à la pointe de ma lance."
Revenir en haut Aller en bas
Tharja
› LE SACRIFICE
› LE SACRIFICE
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Féminin Age : 22
Messages : 32

Feuille de Jeu
Réputation ::

Sujets Roleplay ::

Grimoire ::

MessageSujet: Re: Tharja, le sacrifice   Jeu 13 Aoû - 18:56

Un petit rework dans ma vie m'a poussé à remodeler cette fiche. Y aura-t-il un gentil admin pour me la valider ? ♥


Don't know who I am anymore

Revenir en haut Aller en bas
Garen Crownguard
› THE MIGHT OF DEMACIA
› THE MIGHT OF DEMACIA
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Masculin Age : 23
Messages : 180
Localisation : Leadin' the charge.

Feuille de Jeu
Réputation ::

Sujets Roleplay ::

Grimoire :: http://tales-of-runeterra.forumactif.fr/t99-grimoire-de-garen

MessageSujet: Re: Tharja, le sacrifice   Sam 15 Aoû - 0:32

Blblblblbll. En retard je sais. Je te crache ton rang 2 allégrement et sans retenue comme d'hab tout ça tout ça. Fuck it. Re-Re-Re-Rebienvenue chez les fous, tu sais ou t'es de toute manière. Allez, au grimoire le peu que t'as à changer. Betch.

(Btw : CETTE IMAGE PUTAIN elle est immonde tu le sais.) (Et cette quote aussi.) (Saloperie.)


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Tharja, le sacrifice   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tharja, le sacrifice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sacrifice Personel
» The Sacrifice of Haiti "Pact with the Devil"
» The Binding of Isaac (Le Sacrifice d'Isaac) (Attention âmes sensibles)
» Le sacrifice d'une vie pour une autre
» Le sacrifice paraît une condition nécessaire à la vie ▬ Heather

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Préface :: Présentations :: Présentations en cours-