lienlien
› Musiques Riot Games
> http://pathofvaloran.forumactif.org/ < Le forum a déménagé ! Retrouvez-nous sur Path of Valoran



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 No time to waste, searching for truth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Toinou
› V.I.P
› V.I.P
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Masculin Age : 30
Messages : 74

MessageSujet: No time to waste, searching for truth    Jeu 21 Aoû - 1:18





Piltover, la cité du progrès. Ses tours de mages aux formes élancées semblant toucher les nuages, ses forges aux réseaux de cheminées inextricables, ses quais débordant de multitudes de marchandises, de vaisseaux plus gracieux et magnifiques les uns que les autres.
Architecture bigarrée, reflets de la population de cette ville, venant des quatre coins de Runeterra, tous attirés par ce que la cité a à offrir: des laboratoires de recherches sur tous les domaines possibles, un accès aux technologies qui feront le futur en premier rang, et une sécurité somme toute bien assurée par un service de police détonnant!

C'est parmi ces rues qu'Ezreal a grandit et aiguisé son talent. Rentré d'une expédition dans la froide Frejlord, le jeune explorateur n'appréciant guère les mondanités a préféré trouver refuge dans un des endroits les plus agréables de Piltover: son casino!
Ce n'est pas le bâtiment le plus imposant de la ville, laissant ce privilège à d'autres établissement plus glorieux comme l'académie d'Heimerdinger, mais cette bâtisse cossue adossée à la colline, ouvrant ses bras sur le port, a tout de réconfortant pour l'aventurier à la recherche d'un peu de réconfort, de divertissement ou qui souhaite se vider l'esprit des préoccupations du monde.
Haut bâtiment de 4 étages tout de marbre blanc façonné, un péristyle donnant le ton des constructions des anciennes civilisations abritant une promenade où joueurs, aventuriers ou même promeneurs en quête de fraîcheur se reposent à l'ombre des colonnes superbement taillées, conversant allègrement accompagnés de boissons et fruits. Un conteur amuse les passants, mais c'est à l'intérieur de ce lieu que se trouve la véritable manne pour l'âme fatiguée.

Tout un confort de velours rouge et or accueille le visiteur dans un immense hall au centre duquel trône  une immense statue d'un célèbre aventurier qui revint un jour riche à en crever, ayant mis la main sur un trésor fabuleux, et qui fit don de nombres richesses afin de bâtir ce monument à la détente.
Divers couloirs menant à plusieurs salons, salles de bals, salles de jeux filent de tous côtés du hall, et c'est au fond de l'un deux que l'on peut entendre la voix enjouée du jeune explorateur prodige.
C'est à une table de jeux, nonchalamment assis sur le canapé et bien entouré des plus belles serveuses du casino (nul ne les force mais ce tombeur n'a pas son pareil pour charmer ces dames), une forte coquette pile de jetons devant lui, Ezreal s'adonne à deux de ses passe-temps favoris: le poker et narguer ses adversaires.


Alors mon grand, on est largué? Tu sais, il faut deux choses pour venir jouer à mon niveau: du talent, et un siècle d'entraînement, et visiblement, il te manque les deux, Ha Ha Ha !!

Jamais aucune méchanceté, ce bougre est doué en de nombreux domaines et sa jeunesse parle en vanité et arrogance, c'est ce qui fait son charme.

Et bien, n'y a-t-il personne tenté ce soir? Tant pis, venez mesdemoiselles, allons nous reposer ailleurs, ça ne sied guère à de si jolis minois ici

Et c'est avec une superbe et plantureuse créature, robe de soirée scintillante et coiffure parfaite assorties, à chaque bras que l'ancien champion de la league se dirige vers un petit salon à l'écart, où visiblement nul ne se rend.
Passant devant l'immense comptoir en zinc, il interpella le barman:

Joe, fais nous venir une bouteille de champagne et quelques toasts, que l'on puisse apprécier plus longtemps cette soirée! Et ne laisse pas passer ces prétendus joueurs tout juste bon à trier les cartes!

Et c'est avec un rire aux éclats que le jeune homme se retira dans le salon privé, sans en fermer le rideau...


Revenir en haut Aller en bas
Garen Crownguard
› THE MIGHT OF DEMACIA
› THE MIGHT OF DEMACIA
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Masculin Age : 23
Messages : 180
Localisation : Leadin' the charge.

Feuille de Jeu
Réputation ::

Sujets Roleplay ::

Grimoire :: http://tales-of-runeterra.forumactif.fr/t99-grimoire-de-garen

MessageSujet: Re: No time to waste, searching for truth    Jeu 21 Aoû - 14:59

Enfin arrivé a Piltover. Depuis Demacia, le trajet en charrette prit deux jours et demi, et fut étonnement calme. Mis a part, comme Garen l'avait prédit, quelques bandits de grands chemins.. Pour les faire fuir il n'eut besoin que de descendre de la charrette, et regarder les hommes plus petits que lui de deux têtes. Pour un autre groupe, sortir l'arme et en amoché un a coup de poing était suffisant. Aucun problème notoire, au plus de la distraction. Mais à ce niveau la, Garen fut plus qu'heureux d'être accompagné de Sona. Elle passait la majeur partie du trajet à jouer, pour son plus grand plaisir. Chaque nuit, un feu de camp assez imposant, proche du feu de joie gardait les bêtes à l'écart, sauf pour les loups les plus téméraires. La deuxième nuit, Sona pointa du doigt un tas de fourrure, etonnée en regardant Garen. Ce dernier riait, car une meute de loup rodait autour du campement, il s'en est donc occupé. Il dit ça le plus naturellement du monde, comme si il s'agissait d'une broutille. Enfin, ils avaient maintenant des peaux au cas ou pour les moments froids, les nuits ou pour les revendre si besoin est. Elles peuvent coûter une belle somme à vrai dire. Néanmoins, la fatigue commençait à peser sur Garen : deux jours sans dormir afin de veiller sur le bivouac fatigue même le plus entraîné des guerriers, mais il voulait s'assurer que rien ne puisse arriver à sa camarade pendant la nuit.

En sortant des montagnes, ils avaient une vue imprenable sur Piltover. Il était environ midi, le soleil faisant briller la ville du progrès ainsi que la mer infinie qui l'accompagnait. Des saltimbanques, des vendeurs, des inventions, prototypes : tout était dans la rue. Garen ne serait jamais lassé de voir de nouvelles machines, toutes aussi farfelues les unes que les autres. Il regardait de partout, en souriant, puis chercha ce qui pouvait ressembler à une écurie. Encore mieux, un policer de la ville fut ravit d'aider ce qu'il qualifia "d'aventuriers en recherche de gloire". Bien, pour la discrétion de l'apparence, aucun problème. L'aide précieuse du gardien de la paix permit au duo de trouver une auberge possédant une écurie. A vrai dire, ils avaient besoin de repos, car le trajet restait éprouvant, surtout avec ces montagnes. Il regarda Sona après avoir prit commande de deux chambres. Il venait de penser à une chose, pourtant évidente. Il ne savait pas du tout ou habitait Ezreal et encore moins ou il se trouvait. Mais une affiche en train d'être posée par un homme à tout faire attira son attention : "Venez au casino, le plus grand concours de poker de tout Runeterra débute ce soir ! Venez nombreux !". Un rictus en coin, il savait ou trouver l'aventurier. Son goût du risque, de la provocation et du jeu, le tout dans un jeune homme arrogant et diablement rusé. Il allait être la ba, c'était une sure chose. Il pointa l'affiche du doigt e, posant sa main sur l'épaule de Sona.


"Je crois avoir trouver notre prochaine destination. J'espère que tu aimes les casinos! Il nous reste encore quelques heures avant la fin des inscriptions, je vais changer de vêtement pour ce soir, car habillé de cette façon, je doute qu'on me laisse rentrer.."

Il éclata de rire en imaginant les videurs lui refuser l'entrée, et retourna a la charrette pour ramener les quelques valises qu'ils possédaient. Il avait prévu ce genre de cas, ou il devrait s'habiller en civil pour quelques raisons. Et il avait vu juste, cette aventure ne se résumerait donc pas qu'a parcourir des terres sauvages.. Il alla se changer, et donna rendez vous à Sona au casino, en précisant qu'il serait surement à une table en train de prendre n'importe quelle information possible sur Ezreal. La journée passa donc, et après un peut de repos, un bain salvateur et une tenue plus que correcte, Garen entra dans ce casino, qui ressemblait plus à un temple du hasard et de l'argent qu'autre chose. Il en avait toujours entendu parlé, mais jamais il n'y était entré. Et pourtant, il ne l'a jamais dit à personne, mais il adore les gens d'argent. Néanmoins, il a toujours été raisonnable, c'est ainsi que personne ne l'a jamais su. Mais aujourd'hui, la démesure était... "de mise".

Un homme petit , a moitié chauve et a lunette, habillé d'un costume cravate tenait à jour un livre de participants des diverse compétitions du casino. Garen s'approcha, une main en poche. Le capitaine était habille d'une chemise noire ouverte sur trois boutons, d'un pantalon de même couleur, ainsi que de chaussures de soirée cirée, le tout tout juste acheté. Trouver à sa taille était une corvée, vraiment, mais le résultat en valait la peine, il ressemblait à n'importe quel amateur de jeux d'argent. Oh et n'oublions pas la touche finale : des lunettes de soleil noir elles aussi, pour cacher son regard, tel un vrai joueur professionnel. Il avait taillé sa barbe pour qu'elle reste propre et soignée, les cheveux mi longs libre de toute entrave. Une fois inscrit auprès du vieil homme, il fut inviter à s'asseoir à une première table. Si il gagnait, il arriverait en table de finaliste, il n'y avait que 16 participants aujourd'hui, répartit sur deux tables de huit. La final serait un duel, et Garen espérait secrètement rencontrer Ezreal la ba, car il ne le voyait pas assis à sa table. Tant pis, le sort en est jeté, et les cartes commençaient à être distribuée.


"


Revenir en haut Aller en bas
Sona Buvelle
› MAVEN OF THE STRINGS
› MAVEN OF THE STRINGS
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Féminin Age : 23
Messages : 79
Localisation : Demacia

Feuille de Jeu
Réputation :: 2

Sujets Roleplay ::

Grimoire :: http://tales-of-runeterra.forumactif.fr/t46-sona-shall-we-resolve-this-dissonance

MessageSujet: Re: No time to waste, searching for truth    Ven 22 Aoû - 14:34

Piltover était une ville fascinante. Bien entendu, elle n'était pas aussi belle et impressionnante que Demacia, mais n'en restait pas moins charmante. Partout machines, inventeurs et cobayes provoquaient de l'agitation, venant animer la ville. Il y avait tant de choses à voir et à faire que la jeune femme avait tourné de nombreuses fois la tête en arrivant en ville, se demandant s'ils pourraient la visiter par la suite. Tout dépendrait sans doute des réponses qu'aurait à leur donner Ezreal. La musicienne s'était au départ demandé comment est-ce qu'ils allaient pouvoir trouver le jeune homme dans cette impressionnante cité. Il n'avait pas vraiment d'adresse, et la demoiselle s'était demandé si Garen avait pu contacter sa soeur afin d'obtenir quelques informations. Heureusement, le soldat avait pu trouver un autre moyen de le dénicher: le casino. C'était là une bonne déduction, au vu du caractère de leur cible. Sona n'avait jamais été dans un casino, du moins pour jouer. Elle y avait été quelques fois, afin de jouer quelques récitals lors de tournois assez prestigieux et regroupant des joueurs d'exceptions, mais n'avait jamais été intéressée par le jeu en lui-même. Certains demandaient trop de chance, d'autres trop de fourberie, autant dire que ce n'était pas fait pour la demoiselle. Garen avait eu l'air bien plus enthousiaste, et ils s'étaient séparés là pour se préparer.

Sona s'était d'abord dirigée vers sa chambre afin de se débarrasser de la poussière du voyage. Celui-ci avait été moins loin qu'escompté et la jeune femme avait été heureuse de ne pas être un fardeau pour le Demacien. A vrai dire, elle s'était demandée si elle serait d'une agréable compagnie, étant muette. Il n'y aurait pas de longues discussions au coin du feu, d'échanges à propos du voyages ou d'évocations de leur cité. Cependant, Garen parlait pour deux, et la jeune fille avait tenté d'égayer le trajet en jouant un peu de musique. Cela semblait avoir fonctionné, et malgré quelques désagréments - si l'on pouvait nommer ainsi les attaques peu convaincantes de bandits ou de loups - ils étaient finalement arrivés à Piltover. La jeune femme soupira en posant son etwahl sur son lit, se demandant si elle aurait pu réussir à faire le trajet seule. Garen était un garde du corps efficace et la demoiselle ne lui avait pas été d'une grande aide - bien qu'il n'en ai pour le moment pas besoin. Elle était donc partagée entre l'envie d'être utile par la suite et celle que leur petite aventure se passe sans accrocs. Mais elle aurait sans doute l'occasion de faire ses preuves par la suite.
Pendant les quelques heures précédant l'heure du rendez-vous au casino, Sona avait commencé par nettoyer son instrument de musique. Elle avait fait attention à lui pendant le trajet, le portant toujours sur ses genoux, faisant attention aux petits cahots ou aux probables intempéries. Cependant, il était poussiéreux, et la jeune femme prit l'un de ses mouchoirs afin de lui donner un meilleur aspect. Il semblait apprécier cet instant avec sa partenaire, voulant toujours être au centre de son attention. Elle alla ensuite prendre une longue douche, ne sachant trop quand est-ce qu'ils repartiraient et donc quand est-ce qu'elle aurait l'occasion d'en reprendre une. L'un des désagréments des longs trajets. Sona se demanda ensuite comment s'habiller. Elle avait emporté quelques tenus mais... ne savait trop comment se comporter dans un casino. Si elle avait bien compris, ils devaient être un minimum bien habillés. Aussi opta-t-elle pour une longue robe noire, légèrement décolletée, faisant simplement une queue de cheval avec ses cheveux. Elle ajouta à cela un petit pendentif doré, et jugea sa tenue suffisante.

La jeune femme profita ensuite des quelques instants qu'il lui restait afin d'explorer les environs de l'auberge, avant de se diriger vers le casino. Elle était restée un instant dans le hall, observant la statue avec un sourire, puis avait cherché Garen. La musicienne n'avait pas cherché à s'inscrire au tournoi, n'y connaissant de toute façon rien. Son etwahl à la main, elle était passée de tables en tables, s'arrêtant parfois afin d'observer des joueurs, s'amusant de leur réussite ou de leur échec. Aucune trace d'Ezreal, mais le bâtiment étant plutôt imposant, cela n'était pas étonnant. Sona finit par retrouver son compagnon à une autre table, prêt à commencer à jouer. On était en train de distribuer les cartes, aussi ne voulut-elle pas le déranger. Il allait devoir se concentrer afin de gagner et de croiser peut-être leur cible à une autre table. La jeune femme se contenta donc de lui adresser un bref signe de la main en souriant, puis continua à vagabonder tranquillement. Jusqu'à ce qu'elle arrive devant les machines à sous. De nombreuses personnes inséraient des pièces avec une sorte de frénésie étrange, comme s'ils ne pouvaient pas s'arrêter. Sona s'assit devant l'une des machines, commença à insérer un jeton qu'elle avait obtenu en entrant dans le casino, tournant le levier et... perdu. Elle s'y était attendue. Regardant les jetons qu'elle avait dans sa main gauche, et se disant que de toute façon il n'y avait pas d'autre moyen de s'occuper en attendant que Garen ait terminé sa partie, la musicienne inséra une autre pièce, puis répéta cet étrange rituel.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: No time to waste, searching for truth    Mer 27 Aoû - 20:22

Ahri était enfin arrivée à Piltover. Après avoir quitté Hiroyuki dans les montagnes, elle avait poursuivie sa course jusqu'à la cité si avancée technologiquement. Seulement, elle se trouvait légèrement embêtée. La plupart des endroits où elle pouvait résider étaient complets, et les quelques économies qu'elle avait emmené avec elle ne lui suffirait pas pour se permettre un endroit plus cher. Actuellement assisse sur l'une des grandes places de la ville, elle observait les passants en se demandant ce qu'elle pouvait bien faire pour récupérer suffisamment d'argent. La renarde avait quelques idées, certains plus légales que d'autres. Finalement, elle se résigna à user de sa célébrité relative dans le milieu de la musique. Il lui fallait trouver un lieu où se produire de manière exceptionnelle et surtout, sans invitation et à l'improviste. Plusieurs endroits lui vinrent en tête. Elle ne pourrait pas se produire dans un concert, mais comme un animation dans un endroit fréquenté, comme un cabaret ou un casino, elle avait ses chances. Soupirant, la jeune femme se mit en quête d'un de ces endroits. Certaines personnes la dévisageaient avec stupeur dans les rues. Piltover avait beau être un endroit magnifique et très avancé, elle n'aimait pas les gens qui y habitaient. Tous étaient trop... pressés, superficiels. Bien sûr, elle-même ne pouvait pas vraiment parler pour ses côtés un peu... ravageurs et séducteurs, mais bon, elle faisait ça pour devenir véritablement humaine, un but plutôt gratifiant pour la race humaine. Elle s'introduisit rapidement dans les petites ruelles de la ville, plus discrètes. Ses neufs longues queues attiraient vraiment trop le regard.

N'étant venu que de rares fois dans la ville, sa connaissance des lieux restaient limitée, et elle dû s'arrêter pour demander son chemin. L'homme qui lui répondit la dévisagea longuement de haut en bas, s'arrêtant maladroitement sur son décolleté. Partagé entre l'agacement et la malice, la jeune femme choisit de prendre un ton doucereux pour l'amadouer d'autant plus. Il la suivit si docilement dans la petite ruelle qu'elle n'eut absolument aucun mal à user de son Charme tentateur pour ensuite lui voler sa vie. Sans ménagement, après avoir commis son méfait, la renarde passa outre et se dirigea vers l'endroit que l'homme lui avait indiqué avant de tomber dans ses filets. Elle dû jouer de son nom et de son influence passée en tant que Championne pour pouvoir parler à celui qui gérait le casino – d'ailleurs il ne devait s'agir là que d'un intermédiaire, mais qu'importe – elle lui expliqua qu'elle aurait aimé se produire comme animation ce soir là pour le casino. Le gérant parut considérer la proposition, conscient qu'une animation avec une star de la musique attirerait sans doute plus de monde encore qu'à l'habitude, et augmenterait la réputation de l'établissement. Il la pria de patienter et passa quelques coups de fils à différentes personnes, avant de finalement offrir à la renarde un accord. Elle relut brièvement le contrat qu'il venait de faire, et le signa sans demander son reste. Presque aussitôt, du personnel de l'endroit arriva pour lui montrer un endroit où elle pourrait se préparer et lui expliquer que le casino tout entier serait sa scène : à elle d'en profiter convenablement. Il ne lui faudrait, bien sûr, pas poser de soucis aux clients qui jouaient, et elle devrait se tenir éloignée des machines à sous, mais elle étudia la vaste salle d'un regard avisé. Quitte à se produire ici, autant bien faire les choses... La jeune femme qui lui indiqua la pièce qu'elle pourrait utiliser pour ce soir-là lui expliqua également qu'on arrangerait les lumières pour elle au moment de son entrée en scène, et qu'elle devrait être prête dans la soirée, qu'on viendrait la prévenir.

Bien que l'endroit disposait de plusieurs salles, certaines exclusivement réservées aux VIP, Ahri ne devait se produire que dans la principale salle de jeu. C'était celle qui attirait le plus de monde, sans le moindre doute. Lorsqu'elle fut enfin seule dans la petite pièce tout confort – sans doute un salon privé – elle observa les sièges en velours rouge et la table basse en bois vernis. L'atmosphère de la pièce était très intime et privée, et elle ne doutait pas une seule seconde des affaires particulières qui avait pu s'y dérouler. Un miroir recouvrant un pan de mur donnait une impression d'espace et de grandeur, et les verres ainsi que la cruche en verre – ou peut être était-ce du cristal, elle n'en savait rien – remplie d'alcool lui laissait supposer que l'endroit n'était utilisé que rarement, pour des invités spéciaux. Elle frémit de plaisir à cette pensée. Le sac qu'elle avait avec elle, accrochée à sa taille juste au dessus de ses queues était passé complètement inaperçu pendant tout son trajet. Elle le posa à terre et l'ouvrit, cherchant de quoi l'aider à se préparer. Il ne lui fallut pas longtemps pour lui demander si elle pouvait se teindre les cheveux dans un endroit plus approprié – la moquette salie ne ferait pas bonne figure – et la couche de maquillage surprenante dont elle usa pour ses yeux fit pâlir l'employée à ses côtés. Enfin, la renard se décida à enfiler ses collants couleur chair, puis son bustier noir et son short argenté. Elle observa ses longues queues blanches et soupira, les teignant à leur tour d'une couleur rosée qu'elle n'appréciait qu'à moitié. Ahri continua sur sa lancée jusqu'à enfiler son veston, et réarrangea ses cheveux devant le miroir. Elle s'essaya ensuite à quelques jeux d'expressions et de danse, accrochant un collier simple en forme de cœur et enfoncer sa petite casquette de popstar sur la tête. Un sourire ravageur se forma sur ses lèvres, alors qu'elle bouclait les derniers préparatifs. Elle claqua sa langue en entendant des pas venant dans sa direction, ouvrant la porte avant même la venue de l'employée. La jeune femme assura qu'elle était presque prête, et s'autorisa un peu de parfum pour rehausser ses charmes. Ses talons résonnèrent dans le couloir, et elle fit un signe discret à la réceptionniste lorsqu'elle entra dans la salle de jeu, pleine à craquer. Certains regards se posaient déjà sur elle, curieux, et à peine une brève annonce passée expliquant que l'animation de la soirée débutait, les lumières s'éteignirent pour se rallumer vers elle.

La salle était désormais plongée dans une ambiance tamisée, alors que naturellement, tous regardaient vers la lumière, pour finalement dévisager l'artiste. Son sourire élargit et ses yeux brillants de malices finirent de capter l'attention alors qu'elle se mettait à chanter, prenant à cœur de désormais jouer littéralement avec le public. Ses pas se faisaient précis, déambulant dans la salle pour se rapprocher parfois des hommes les plus riches de l'établissement, leur adressant un léger contact ou un regard plein de sous-entendus. Elle s'autorisa un petit détour par les tables de jeux, commençant son refrain. Ses pas se firent plus entraînants, plus rythmés, et un petit salto arrière accompagné par le mouvement gracieux de ses queues fit frémir son public. Le reste de sa prestation se déroula en reproduisant presque toujours le même schéma, jusqu'à ce qu'elle termine, essoufflée mais souriante. Il était important de garder ce masque de sourire jusqu'à la toute fin. Les lumières furent rétablies, et alors qu'elle se retirait doucement, un employé l'informa qu'elle pouvait disposer à sa guise et rester jouer si elle le souhaitait, tout en lui fournissant un accès VIP unique pour la soirée. Elle acquiesça et songea qu'elle passerait prendre sa paye plus tard, tout en observant l'endroit. Les gens lui adressaient des sourires enjoués, certains semblaient néanmoins vouloir plus qu'une simple discussion polie. Il lui fallait vite trouver quelqu'un ou quelque chose à faire. Un tournoi de poker avait lieu, et elle se permit de s'inviter comme spectatrice, ce que personne ne lui refusa. Elle garda un sourire amusé sur son visage, consciente que plus elle aurait l'air de s'amuser et dans son rôle d'artiste, plus son patron apprécierait et pourrait la payer cher.

Du coin de l'œil, elle dévisagea les joueurs du tournoi. Il lui sembla que l'un d'entre eux lui était familier, mais la renarde n'aurait su dire d'où elle le connaissait. Elle passa bien vite aux autres, observant leurs visages avec attention. Certains semblaient carrément nuls, en terme de bluff, et elle fut presque exaspéré devant le manque cruel de retenu du plus jeune joueur. Le résultat lui paraissait prévisible, si personne n'intervenait. Joueuse, elle adressa un clin d'œil au croupier, tout en avançant légèrement sa main vers la table, et donc vers lui. Bien qu'il parut rester impassible, il semblait avoir compris qu'elle s'ennuyait, et d'une main experte, il distribua les nouvelles cartes sur la table. Bien, maintenant qu'elle avait le croupier de son côté... Son regard plein de tentations se posa sur les cartes. Autant pimenter le tout.


HRP - Si jamais il y a un souci quelque part, MP !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: No time to waste, searching for truth    

Revenir en haut Aller en bas
 

No time to waste, searching for truth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Don't waste your time to looking back you're not going that way
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Valoran :: North East :: Piltover :: Quartier Commercial-